Jo-Wilfried Tsonga - Masters Cup 2011
Jo-Wilfried Tsonga garde toutes ses chances dans la compétition grâce à sa victoire sur Mardy Fish | AFP - GLYN KIRK

Tsonga reste en jeu

Publié le , modifié le

Avec l’obligation de gagner son match, Jo-Wilfried Tsonga (N.6) s’est imposé contre Mardy Fish, tête de série numéro 7-6(5), 6-1. Le Français reste en lice pour la qualification pour les demi-finales. Il rencontrera Rafael Nadal jeudi pour son match décisif. L’Espagnol sera dos au mur après la gifle reçue contre Roger Federer, 6-3, 6-0 en 1h01 de jeu.

Mission accomplie pour Tsonga !

Jo-Wilfried Tsonga: "C'est bon de gagner pour la première fois. C'est bon  pour la confiance en vue du match de la qualification contre Rafa (Nadal).  Contre Federer, je n'avais pas bien débuté mais ensuite j'avais bien joué. Aujourd'hui, j'ai mieux commencé. J'ai bien joué et je me suis senti bien sur le court. Ca me permet d'atténuer la déception de ce premier match. Ca fait du  bien parce que je reste dans la course.

Dans l’obligation de s’imposer pour continuer à exister dans cette Masters Cup, Jo-Wilfried Tsonga a assuré le spectacle en dominant Mardy Fish en deux manches 7-6(5), 6-1. Une victoire qui compte et qui lui permet de conserver toutes ses chances pour entrevoir les demi-finales de la compétition. Les choses se compliquent en revanche pour l’Américain, qui a subi une seconde défaite de rang, après son échec en trois sets contre Nadal dimanche.

Dans un match où les deux joueurs avaient un impératif de victoire pour espérer continuer la compétition, l’entame de la rencontre a été particulièrement tendue. Tsonga, puis Fish, offraient leur mise en jeu sur des fautes directes grossières. Un échange de politesses qui allait finalement se régler au tie-break. Plus à son aise sur les points importants, Tsonga concluait la première manche 7-6(5). Sérieux, avec 62% de premières balles et six aces, le jeu du Manceau manquait encore un peu de folie pour faire s’enflammer le stade de l’O2 Arena.

La folie arriva dans la deuxième manche. Libéré, Tsonga allait enchaîner six jeux consécutifs malgré quelques jeux délicats à 0-1 et 2-1, pour conclure le match. Plus puissant au service, plus appliquée à la volée, le numéro 1 français a montré son vrai visage contre un adversaire résigné en fin de partie. Face au seul adversaire de sa poule moins bien classé que lui, Tsonga a répondu présent en s’imposant en deux manches. Un détail qui pourrait avoir son importance au "setaverage" finale. Le plus dur reste à faire maintenant, avec la montagne Nadal.

Federer croque Nadal

Rafael Nadal: "Il a trop bien joué pour moi. Il faut l'accepter. Quand  Federer joue comme ça, le seul moyen de rester dans le match, c'est de marquer des points gratuits sur le service, ce que je n'ai pas fait. Pour le reste, il  était à un niveau trop élevé sur cette surface.

La montagne était une petite souris en soirée face à l'Everest Federer. Sur sa lancée de Bercy, le Suisse n'a fait qu'une bouchée de son plus grand rival. 1h01 de jeu et trois petits jeux concédés (6-3, 6-0). Une fessée tout simplement avec pour symbole les neuf points inscrits dans le 2e set contre les 26 de son adversaire. Dépassé par le rythme de Federer, l'Espagnol est apparu fatigué. Une faille que Tsonga devra exploiter jeudi pour atteindre les demi-finales. Le N.4 mondial est lui déjà au dernier carré et retrouvera Fish en toute décontraction. Jamais mis en difficulté, le quintuple vainqueur du Masters a fait ce qu'il a voulu du fond du court avec son coup droit, multipliant les points gagnants (15 coups droits gagnants contre 2 seulement à Nadal). Il y a longtemps, probablement depuis la demi-finale du Masters de Shanghai en 2007 (6-4, 6-1), que Federer n'avait pas paru aussi facile face à son plus coriace adversaire (Nadal mène toujours 17-9 dans leurs confrontations). 

Roger Federer: "Je suis très content, c'était un grand match pour moi. J'ai fait ce que j'espérais du début à la fin. +Rafa+ n'a pas joué son meilleur tennis ce soir. En indoor, ça peut aller très vite. On a joué tellement souvent l'un contre l'autre. Parfois, ça déraille pour l'un ou l'autre. C'est ce qui s'est passé pour lui ce soir. "

Résultats de la journée

Simple messieurs
Groupe B
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.6) bat Mardy Fish (USA/N.8) 7-6 (7/4), 6-1
Roger Federer (SUI/N.4) bat Rafael Nadal (ESP/N.2) 6-3, 6-0

Double messieurs
Groupe B
Michaël Llodra/Nenad Zimonjic (FRA/SRB/N.2) battent Rohan Bopanna/Aisam-ul-Haq Qureshi (IND/PAK.N.5) 7-6 (8/6), 6-3
Max Mirnyi/Daniel Nestor (CAN) battent Mariusz Fyrstenberg/Marcin Matkowski (POL) 6-4, 6-3

Vincent Fossiez @VincentFossiez