Tsonga Jo-Wilfried joie pouces levés Shanghai 10 2010
Habituelle manifestation de joie de Jo-Wilfried Tsonga | AFP - Philippe Lopez

Tsonga franchit l'obstacle Bubka

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga a passé sans encombre le 2e tour du tournoi de Doha en disposant de l'Ukrainien Serguei Bubka Jr., le fils du légendaire perchiste (6-2, 6-4). En quart de finale, le Français affrontera le vainqueur du match entre Garcia-Lopez et Marchenko. Un peu plus tard dans l'après-midi, Roger Federer s'est défait de son compatriote Marco Chiudinelli 7-6 (7/5), 7-5. Rafael Nadal (N.1) a souffert contre le Slovaque Lukas Lacko : 7-6 (7/3), 0-6, 6-3.

Comme la veille face au néerlandais Schoorel, Roger Federer a eu un début de match "diesel". Dans la première manche, le Suisse a été dans l'incapacité de ravir la mise en jeu de son compatriote. C'est donc au tie-break que le recordman du nombre de Grand Chelem est parvenu à faire la différence : 7-6 (7/5). Toujours en manque d'opportunité pour prendre l'avantage, Rodgeur allait même se faire surprendre à l'entame de la seconde manche en se faisant subtiliser son service. A 3-1 en sa faveur, Chiudinelli connaissait un jeu de service compliqué avant de confirmer. Le 117e mondial, jouant crânement sa chance croyait pouvoir s'envoler dans la deuxième manche. C'était mal connaître le numéro 2 mondial qui haussait le ton pour remporter sa mise en jeu en 47 secondes, puis faire son break de retard. Quelques minutes plus tard, il concluait la rencontre d'un smash long de ligne : 7-5. Le tout en 1h48 de jeu. On l'a senti mal à l'aise durant la rencontre (31 fautes directes pour 36 coups gagnants), certainement gêné de connaître aussi bien son adversaire (Bâlois lui aussi) pourtant Rodger Federer a assuré l'essentiel. Au prochain tour, il retrouvera Viktor Troïki, vainqueur pour sa part de Teymuraz Gabashvili 6-3, 6-1.

Un peu plus tôt Jo-Wilfried Tsonga, seul français en lice à Doha, avait tenu son rang en se défaisant facilement de Serguei Bubka Jr. Le fils du célèbre perchiste a montré un jeu trop limité pour venir contrecarrer les plans du 13e joueur mondial. "Jo" a pu utiliser ce deuxième" tour accessible face au 321e joueur mondial pour se roder, en attendant un véritable premier test. Contre Garcia-Lopez ou Marchenko ?

. Simple messieurs (2e tour) :

Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.3) bat Sergei Bubka (UKR) 6-2, 6-4
Viktor Troicki (SRB/N.6) bat Teymuraz Gabashvili (RUS) 6-3, 6-1
Guillermo Garcia-Lopez (ESP/N.7) bat Illya Marchenko (UKR) 6-1, 6-4
Roger Federer (SUI/N.2) bat Marco Chiudinelli (SUI) 7-6 (7-5), 7-5
Ernests Gulbis (LAT/N.5) bat Antonio Veic (CRO) 6-3, 6-1
Ivo Karlovic (CRO) bat Philipp Kohlschreiber (GER/N.8) 7-6 (7/5), 6-7
(2/7), 7-6 (7/4)
Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Lukas Lacko (SVK) 7-6 (7/3), 0-6, 6-3
Nikolay Davydenko (RUS/N.4) bat Jarkko Nieminen (FIN) 6-4, 7-5

Julien Lamotte