Jo-Wilfried Tsonga - Monte-Carlo 2011
Jo-Wilfried Tsonga cherche un nouvel équilibre dans sa carrière | AGFP - VALERY HACHE

Tsonga démarre fort

Publié le , modifié le

Pourtant opposé à Nicolas Almagro, un spécialiste de la terre ocre et jouant accessoirement devant son public, Jo-Wilfried Tsonga a franchi sans encombre le premier tour du Masters 1000 de Madrid. Le Manceau s'est imposé en deux manches, 6-1, 6-3. Toujours sans entraîneur depuis qu'il a mis un terme à sa collaboration avec Eric Winogradsky, Tsonga aimerait sans doute prouver qu'il peut mieux faire qu'un deuxième tour (stade atteint à Monte-Carlo et Estoril).

Voilà une victoire qui devrait regonfler le moral du Français, dépité par ses deux éliminations dès le deuxième tour à Monte-Carlo, face au Croate Ivan Ljubicic, 40e mondial, et à Estoril cette semaine face à l'Uruguayen Pablo Cuevas, 61e mondial. Tsonga  aime décidément bien Almagro, contre lequel il mène dorénavant 4-0 et qu'il a battu pour la troisième fois sur terre battue, après ses succès en 2010 à Monte-Carlo puis Barcelone.  Fidèle à son style offensif, le Manceau a réussi à prendre Almagro, qui avait arraché un set à Rafael Nadal l'an passé en demi-finale à Madrid, dans les mailles de son filet.

En pilonnant le revers de l'Espagnol, en le perturbant de quelques amortis bien sentis, Tsonga  s'est très tôt envolé dans le premier set pour ne laisser qu'un maigre jeu à l'Espagnol, pourtant en grande forme ces derniers temps. Le Français, qui avait abandonné dès son entrée en lice en 2010 (lombalgie), a ensuite maintenu son emprise, ne laissant pas les doutes qui s'étaient manifestés ces dernières semaines se manifester. Tsonga , qui s'apprête à sortir lundi du Top 20 pour la première fois depuis janvier 2008, a profité sans se poser de questions des nombreuses erreurs de l'Espagnol, comme ce simple coup droit trop long qui a donné un nouveau break décisif au Français dans le deuxième set (4-2).

Tsonga : "Je suis sur la bonne voie"
"C'est quand même un joueur qui me correspond pas mal, parce que contre lui je gagne quand même assez souvent. Aujourd'hui, en plus, j'ai bien joué au tennis. J'ai réussi à retrouver mon service, parce que sur terre, mettre des aces comme j'en ai mis, avoir un pourcentage comme ça, c'est bien. Ces derniers temps, je joue super bien. La semaine dernière, je suis tombé sur un mec qui jouait les yeux fermés, qui rentrait tout, j'ai rien pu faire. A Monte-Carlo, j'ai joué super bien, j'ai manqué pas mal de réussite. Je pense que je suis sur la bonne voie. Il y a des séries comme ça, tu as un peu moins de réussite, voilà. (Enervé) Non mais ce qu'il faut arrêter de dire surtout, c'est: +Il n'est pas forme, ça va pas+. Oui mais si, c'est ce que vous dites tout le temps: +Il devrait faire ci, il devrait faire ça+. Je pense juste que je fais les choses comme je le sens, et que d'ici un petit bout de temps j'arriverai à faire taire ceux qui pensent que je fais n'importe quoi ou qu'en ce moment, ça ne va pas du tout, alors que ce n'est pas le cas du tout. C'est ce qui transparaît en ce
moment partout et ce n'est pas la vérité. J'espère qu'il y aura encore beaucoup, beaucoup de victoires. Forcément, des fois, il y aura des défaites. Il s'agit juste de prendre quelques leçons de celles-ci et souvent ça nous rend même un peu plus forts par la suite. Moi j'essaie de m'isoler le plus possible, pour ne pas écouter ce qui se passe autour parce que c'est assez drôle. Parce que le peu que je peux voir, lire, ou entendre, c'est que du négatif. Et aujourd'hui, moi je ne suis que dans du positif. Je me suis arrêté justement avec Eric (Winogradsky, son ex-entraîneur) parce que je pensais que ces derniers temps on fonctionnait moins bien et j'avais des moins bons résultats. Mais je trouve que depuis je rejoue bien au tennis".

Résultats du premier tour:      
Santiago Giraldo (COL) bat Oleksandr Dolgopolov Jr. (UKR) 6-1, 7-5
Guillermo García-López (ESP) bat Stanislas Wawrinka (SUI/N.14) 6-4, 5-7, 6-4
Jo Wilfried Tsonga (FRA) bat Nicolas Almagro (ESP) 6-1, 6-3
Guillermo García-López (ESP) bat Stanislas Wawrinka (SUI/N.14) 6-4, 5-7, 6-4

Romain Bonte