Monfils est tête de série numéro 1 à l'Open du Sud de France

Tournoi de Montpellier : Monfils se joue de Gombos et file en demie, Herbert craque face à Goffin

Publié le , modifié le

Gaël Monfils s'est qualifié pour les demi-finales du tournoi ATP 250 de Montpellier en battant le Slovaque Norbert Gombos en deux sets 6-3, 6-4, vendredi dans l'Hérault. Pierre-Hugues Herbert, qui était opposé au Belge David Goffin, a bien résisté mais a fini par craquer en deux sets, 4-6, 6-7 (5-7) et ne verra pas les demi-finales à Montpellier.

Gaël Monfils, tête de série numéro 1 de l'Open du Sud de France et neuvième à l'ATP, n'a pas reproduit le scénario de son match de la veille lorsqu'il avait concédé le premier set à Adrian Mannarino, avant de se reprendre (4-6, 6-1, 6-4). Face au Slovaque Norbert Gombos, 104e joueur mondial, le Français a pris le dessus rapidement, breakant d'entrée, maintenant une pression constante sur Gombos pour ne plus être inquiété et finir par s'imposer en une heure et quart sur sa seconde balle de match.

Le Parisien, vainqueur en 2010 et 2014 du tournoi de Montpellier, affrontera en demi finale samedi le Serbe Filip Krajinovic (44e ATP), qualifié aux dépens de Grégoire Barrère (6-2, 7-5).

Goffin met fin aux espoirs de Herbert, finaliste de l'édition précédente

De son côté, Pierre-Hugues Herbert a fait mieux que résister mais s'est finalement incliné en deux sets face au Belge David Goffin 6-4, 7-6 (7-5). Le Français de 28 ans, 67e mondial, a subi pour la cinquième rencontre consécutive la domination du numéro 1 belge. Si le premier set a été nettement en faveur de Goffin (10e ATP), le second a été bien plus accroché, Herbert, finaliste de la précédente édition, comptant jusqu'à 3 jeux d'avance à 4-1.

Mais l'incroyable pugnacité du Wallon a payé : Goffin est parvenu a débreaker deux fois et à enchaîner quatre jeux consécutifs, plaçant les deux joueurs au coude-à-coude, avant de prendre définitivement le dessus dans le tie-break du second set. David Goffin affrontera en demie le Canadien Vasek Popsili, qui a bénéficié de l'abandon de Richard Gasquet au 3e tour.

AFP