Gilles Simon s'est imposé en deux sets face à Jo-Wilfried Tsonga
Gilles Simon s'est imposé en deux sets face à Jo-Wilfried Tsonga | ERIC LALMAND / BELGA / AFP

Tournoi d'Anvers : Simon élimine Tsonga en deux sets (6-4, 7-5) et passe en quarts de finale

Publié le , modifié le

Gilles Simon n'a pas rencontré de problème pour se défaire de Jo-Wilfried Tsonga au deuxième tour du tournoi d'Anvers ce mercredi soir. Le Niçois s'est imposé en deux sets (6-4, 7-5) face au Manceau, pourtant tête de série n°6 du tournoi. Gilles Simon se hisse en quarts de finale où il retrouvera Stanislas Wawrinka ou Feliciano Lopez qui se rencontrent ce soir (20h30).

Et pourtant, il n'avait pas bien débuté la rencontre... Gilles Simon s'est défait de son compatriote Jo-Wilfried Tsonga en deux sets (6-4, 7-5), sans être réellement mis en difficulté par la tête de série n°6 du tournoi d'Anvers. À part en début de match donc. Car Simon avait concédé un break d'entrée face à Tsonga. Rapidement mené deux jeux à zéro, le Niçois a parfaitement réagi pour débreaker dans la foulée et rentrer dans son match. Simon a su profiter à la perfection des absences de Tsonga dans les moments décisifs, pour le breaker à 4-4 dans le premier set et à 5-5 dans le deuxième.

Bien plus précis au premier service, avec 79% de réussite contre 52% pour Tsonga, Simon a dominé quasiment tous les compartiments du jeu et aura eu besoin de trois balles de match pour conclure la rencontre au bout d'1h47 de jeu.

Première victoire de Simon contre Tsonga depuis 2013

Il s'agit là de la première victoire de Simon contre Tsonga depuis la finale 2013 du tournoi de Metz. Pour Tsonga, il s'agit d'une grosse désillusion après une victoire dans ce tournoi en 2017. Le Manceau s'incline pour la deuxième année d'affilée au deuxième tour à Anvers face à un Français, après sa défaite contre Gaël Monfils (4-6, 6-3, 4-6) en 2018. Gilles Simon égale quant à lui sa meilleure performance dans ce tournoi en atteignant les quarts de finale. Il y retrouvera le Suisse Stanislas Wawrinka ou l'Espagnol Feliciano Lopez.

Denis Menetrier @DMenetrier