Tennis : les frères Bryan, icônes du double, raccrochent

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Frères Bryan
Les frères Bryan ont décidé de prendre leur retraite à l'âge de 42 ans. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Vingt-cinq ans après le premier tournoi du Grand Chelem de leur carrière, les frères jumeaux Bob et Mike Bryan ont annoncé leur retraite à 42 ans. Référence ultime du double, la paire américaine compile 119 titres sur le circuit ATP dont 16 tournois du Grand Chelem. Il sera désormais difficile de trouver une paire aussi dévouée à la pratique du double.

Les frères jumeaux Bob et Mike Bryan, longtemps référence ultime du double messieurs, ont décidé jeudi, à l'âge de 42 ans, de mettre un terme à leur longue et brillante carrière. "Notre loyauté l'un envers l'autre n'a jamais faibli et nous quittons le tennis professionnel avec zéro regret," a déclaré Bob Bryan dans un communiqué. "Nous avons donné vingt années de nos vie au circuit et nous nous réjouissons de passer au prochain chapitre de nos vies," a ajouté son frère Mike.

à voir aussi WTA-Cincinnati : Naomi Osaka va bien jouer sa demi-finale WTA-Cincinnati : Naomi Osaka va bien jouer sa demi-finale

Ensemble, les jumeaux américains ont remporté 119 titres sur le circuit ATP, un record en double messieurs, dont 16 titres du Grand Chelem. Ils ont accroché à leur tableau de chasse les quatre titres majeurs (six sacres à l'Open d'Australie, deux à Roland-Garros, trois à Wimbledon et cinq à l'US Open) et les neuf Masters 1000, ainsi qu'un titre olympique en 2012 à Londres. Ils avaient initialement prévu de prendre leur retraite après l'édition 2020 de l'US Open, là où tout avait commencé pour eux en 1995 puisqu'ils y disputèrent leur premier tournoi du Grand Chelem.

Artisans principaux du titre en Coupe Davis 2007

La paire américaine a passé 438 semaines au sommet de la hiérarchie mondiale de double et a également contribué à la victoire des Etats-Unis en Coupe Davis en 2007. "Il est difficile de mettre des mots sur ce qu'ils ont apporté à ce sport, non seulement sur les courts mais aussi en dehors, a réagi le président de l'ATP, l'Italien Andrea Gaudenzi. Très populaires partout où ils ont joué dans le monde, ils ont été des modèles et ont fait davantage pour la promotion du double que quiconque aurait pu imaginer."

AFP