Monfils

Gaël Monfils retrouve le top 20, Roger Federer le top 4

Publié le , modifié le

Auteur de trois dernières semaines étincelantes (titré à Rotterdam et demi-finale à Dubaï), Gaël Monfils a été récompensé en accédant à la 19e place du ranking ATP. Il obtient son meilleur classement depuis juillet 2017, et redevient numéro 1 français devant Lucas Pouille (30e, -8 places). Roger Federer qui a glané son 100e titre en carrière, repasse à la 4e place.

Il y a encore un mois, Gaël Monfils était hors du top 30, à la 33e place précisément. Mais depuis trois semaines, le Tricolore a enchaîné les performances avec un titre à Rotterdam et une demi-finale, plus récemment, à Dubaï. Un jeu plus régulier, plus tranchant et accompagné de résultats très positifs sur le mois de février lui a permis de faire un bond conséquent au ranking ATP. Une 19e place, un classement qu'il n'avait plus atteint depuis le 24 juillet 2017 (alors la 16e place).

à voir aussi Gaël Monfils le bienheureux Gaël Monfils le bienheureux

Cette ascension au classement lui offre de nouveau le statut de numéro 1 français. Au-delà de ses prestation, il profite de l'absence sur les courts de Lucas Pouille, qui perd huit places (30e à l'ATP). Chez les autres Français, Gasquet est 27e (+1), Simon 29e (+1) et Chardy 37e (-4).

Federer grimpe, première pour Tsitsipas

Le Suisse Roger Federer, vainqueur de son 100e titre samedi, au tournoi de Dubaï, a gagné trois places au classement ATP pour remonter au 4e rang. Le Grec Stefanos Tsitsipas, finaliste malheureux face à Federer, se console en intégrant pour la première fois de sa carrière le Top 10, dans un classement toujours dominé par le Serbe Novak Djokovic, qui était au repos ces derniers jours.

Dans l'autre tournoi principal disputé la semaine passée, le fantasque australien Nick Kyrgios s'est imposé à Acapulco en battant au passage trois cadors du circuit, l'Espagnol Rafael Nadal (N.2), l'Allemand Alexander Zverev (N.3) et l'Américain John Isner (N.9). Des performances qui font gagner 39 places d'un coup à Kyrgios, remonté au 33e rang mondial.

Avec AFP.