Après son abandon face à Casper Ruud à Hambourg, Benoît Paire annonce qu'il a été testé positif à la Covid-19

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Benoit Paire

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Benoît Paire a abandonné pour son entrée en lice au tournoi ATP de Hambourg. Le Français était opposé au jeune Norvégien Casper Ruud, 30e joueur mondial, qui avait remporté le premier set (6-4) et fait le break dans le deuxième avant l'abandon de Paire. Depuis la reprise de la saison, après le confinement, le Français n'a toujours pas remporté le moindre match. Pire encore, en conférence de presse, après la rencontre, il a annoncé qu'il avait, de nouveau, été testé positif à la Covid-19.

Décidément, Benoît Paire n'y arrive pas. À Hambourg, et à une semaine du début de Roland-Garros, l'Avignonnais entendait se relancer et reprendre confiance. Mais, face au talentueux norvégien Casper Ruud, 30e joueur mondial et 1/2 finaliste au Masters 1000 de Rome la semaine dernière, le Français, visiblement pris de maux d'estomac, n'a pu défendre ses chances. 

Pourtant, tout avait bien démarré pour le 25e joueur mondial. D'entrée, Paire faisait le break, sans être en mesure de le confirmer sur sa mise en jeu. Qu'importe, en réussite, le Français reprenait une seconde fois le service du Norvégien, un break qu'il parvenait à maintenir en gagnant son jeu de service. Il menait alors 3 jeux à 1. Mais, comme trop souvent, l'Avignonnais offrait trop de points à un Ruud qui n'en demandait pas tant. Ce dernier refaisait bien trop vite son retard, 3-3. Avant de prendre définitivement le dessus sur un Benoît Paire qui peinait à tenir les échanges, des maux d'estomac en sont sans doute la cause. Ruud remportait la première manche (6-4) et semblait en confiance à l'aube du deuxième set. Celui-là ne dura que 2 petits jeux, le temps pour le Norvégien de faire le break avant que Paire n'abandonne. 

Déconfiné, Benoît perd

C'est donc une triste série noire que poursuit le joueur français sur la terre battue allemande. Depuis la reprise du tennis, après le confinement, l'Avignonnais, qui avait pourtant réalisé un début de saison 2020 encourageant avec une finale à Auckland perdue face à Ugo Humbert, n'y arrive plus. Bien sûr, l'imbroglio qu'il a connu à l'US Open n'a sans doute pas aidé le Français dans sa quête de confiance, et de résultat, mais le 25e joueur mondial se doit de faire mieux.

De nouveau positif à la Covid-19 ?

À l'issue de la rencontre, le Français a annoncé qu'il avait été une deuxième fois testé positif à la Covid-19, après un premier test positif avant l'US Open. L'Avignonnais a donc disputé son match malgré ce test et il s'en est expliqué en conférence de presse :"La règle est différente en Allemagne, j’ai gardé la chambre et j’ai pu aller sur le court. Mentalement, je suis fatigué." 

À seulement une semaine de Roland-Garros, un doute sérieux plane donc sur la présence du 25e joueur mondial Porte d'Auteuil. "Oui, j'ai parlé avec les organisateurs du tournoi pour tenter d'expliquer la situation. Je pense qu'ici, à Hambourg, la situation est mieux gérée", a tenté d'expliquer le Français. "En France, si tu es contrôlé positif une fois, tu es exclu du tournoi et, pour ma part, j'ai eu le virus une fois donc peut-être qu'il s'agit d'un petit reste du virus."

"Il est impossible de jouer au tennis comme ça"

Les organisateurs du tournoi de Hambourg ont d'ailleurs publié, ce mercredi, un communiqué pour tenter d'expliquer la situation. "Quand il est arrivé à Hambourg, le test était positif. Mardi, il a été testé négatif", précisent-ils avant d'ajouter : "Les autorités locales de santé à Hambourg ont pris la décision samedi que Paire était autorisé à jouer."

Mais pour Benoît Paire, déjà isolé à New-York, la situation est difficilement acceptable. "J'étais négatif après l'US Open, négatif en France, négatif à Rome, positif à Hambourg", a-t-il relaté, se déclarant très anxieux. "Je pense qu'il est impossible de jouer au tennis comme ça. Vous ne dormez pas" à chaque fois dans l'attente des résultats des tests. "Mentalement, c'est difficile - honnêtement, si ça reste comme ça, je veux juste arrêter". Il a d'ailleurs annoncé que s'il ne pouvait pas jouer à Roland-Garros, il mettrait un terme à sa saison.