Robin Soderling - Open 13 Marseille
Le Suédois Robin Soderling | ATP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Soderling, troisième !

Publié le , modifié le

Une semaine après son sacre à Rotterdam, Robin Soderling (N.1) s'est adjugé un nouveau titre à l'Open 13 de Marseille. En finale, le Suédois a disposé du Croate Marin Cilic, 28e mondial, 6-7 (8/10), 6-3, 6-3. Il remporte ainsi le troisième titre de sa saison et conforte sa place de numéro 4 mondial.

Comme en demi-finale, le jeune Croate de 22 ans avait pourtant fait une  entrée en fanfare en breakant, dès le premier jeu, son adversaire. Un avantage  confirmé au jeu suivant en remportant son engagement sur un ace, le premier  d'une longue série. Face à lui, Soderling, en phase de réglage, avait du mal à trouver sa  longueur de balle, commettant plus de fautes directes qu'à son habitude.  Pourtant, le Suédois parvenait à refaire son retard à 4-3, bénéficiant d'une  double-faute et de trois fautes directes du Croate. Tout était donc à refaire.  Multipliant les aces, les deux joueurs tinrent leur engagement et se  départagèrent dans un jeu décisif sous haute tension qui tourna à l'avantage de  Cilic (10/8), plus tranchant à l'échange.

Mais il en fallait plus pour achever le Suédois. Dans le deuxième set,  c'est en effet Soderling, plus agressif, qui breaka le premier à 1-1, un  avantage qu'il conforta en remportant son service blanc, menant alors 3-1.  Avance éphémère puisque Cilic recolla à 3-3, face à un Soderling retombé dans  ses travers de début de match. Les deux joueurs se livrèrent alors à une véritable guerre des nerfs. Soderling parvint à élever son niveau de jeu avec notamment des passings  meurtriers, s'emparant à deux reprises du service de Cilic et décrochant le  deuxième set 6-3.

Soderling premier au bilan annuel

Dans l'ultime manche, les deux joueurs restèrent au coude à coude les cinq  premiers jeux avant un gros passage à vide du Croate, qui concéda son service  blanc avant d'être mené 5-2 et de s'incliner 6-3, laissant s'envoler son rêve  d'un sixième titre. Soderling, qui a remporté à 26 ans le neuvième titre de sa carrière,  détient pour l'heure en 2011 le record de matches gagnés avec 17 victoires  contre une seule défaite.

Le Suédois n'en finit plus de s'imposer. On se souvientqu'il avait déjà terminé 2010 en trombe en s'imposant au Masters 1000 de Paris Bercy, réaffirmant sa volonté de bousculerla hiérarchie mondiale en s'emparant de la troisième place. Cette saison, ilconfirme ses ambitions en grappillant des points ici et là au trio indétrônable que forment Nadal, Federer et Djokovic. En remportant un troisième titre cette saison, il dépasse déjà son meilleur bilan annuel. Pourtant, il reste encore 1800 points derrière Novak Djokovic. Il pourra se rapprocher davantage encore de ses rivaux avec la tournée sur terre battue qui se profile à l'horizon. Avec 580 points sur terre-battue à défendre d'ici à Roland-Garros, dont il est double finaliste en titre, le Suédois pourrait bien remonter encore un peu dans la hiérarchie. "Mon but, c'est de grimper les échelons, a t-il commenté à l'issue de la rencontre. Il y a trois gars devant moi et je travaille pour les dépasser. La semaine prochaine, je suis au repos. Il y a une rencontre Suède-Russie en coupe Davis qui se profile".

Résultat de la finale :

Robin Soderling (SUE/N.1) bat Marin Cilic (CRO)  6-7 (8/10), 6-3, 6-3