Andy Roddick volée de revers casquette Bercy 2010
Andy Roddick | AFP - Jacques Demarthon

Soderling et Roddick font respecter la logique

Publié le , modifié le

Le Suédois Robin Soderling et l'Américain Andy Roddick, respectivement tête de série N.1 et N.2, ont fait respecter la logique en se qualifiant samedi pour la finale du tournoi de Brisbane. Soderling a battu en deux manches disputées 6-3, 7-5, le Tchèque Radek Stepanek, avant que Roddick ne se débarrasse du Sud-Africain Kevin Anderson, 61e mondial et surprenant à ce niveau, en trois sets 6-2, 4-6, 6-2.

Dansl a première demie-finale, face à Stepanek, Soderling a réussi un break dans chaque set, sans n'être jamais inquiété sur son propre engagement. Mais alors qu'il servait pour le gain du match à 6-3, 5-4, le Suédois se crispait, Stepanek, n'ayant plus rien àperdre, lâchait ses coups et égalisait à 5-5 sur sa seule balle de break.  Le Tchèque, l'un des anciens du circuit à 32 ans, perdait ensuite  immédiatement son service, et à 6-5, le 5e mondial ne laissait pas cette fois passer la chance dese qualifier pour la 17e finale de sa carrière, à 26 ans.

 Roddick, N.8 mondial, a démarré en trombe sa demi-finale: il prenait les deux premiers jeux de service d'un Anderson qui semblait alors bien crispé pour s'échapper 4-0 et remporter la première manche 6-2. Le géant Sud-Africain (2,03 m) réagissait dans une seconde manche où il prenait le service de Roddick au meilleur moment, à 5-4.      Après cet incident de parcours, Roddick repartait de l'avant dans l'ultime manche, où se répétait le scénario de la première: 4-0 après deux breaks de suite pour Roddick, qui remportait ce set 6-4 sur son engagement, et s'adjugeait le match.

Déclarations

Robin Soderling:  "J'ai très bien servi et très bien joué toute la semaine. Mais aujourd'hui j'ai livré mon meilleur match depuis le début du tournoi".

Andy Roddick:  "Même si j'ai perdu le deuxième set sur mon seul mauvais jeu, j'ai l'impression d'avoir toujours eu le contrôle de la partie"