Gilles Simon
Gilles Simon en souffrance | Maxppp

Simon tombe en demis à Nice

Publié le , modifié le

Gilles Simon, tête de série N.4, a manqué l'occasion d'atteindre la 16e finale de sa carrière, dans un tournoi pourtant à sa portée, en s'inclinant en deux sets (6-2, 6-4) vendredi à Nice en demi-finales face à l'Argentin Federico Del Bonis (N.7), 45e mondial. Le Français semblait pourtant dans une phase ascendante, tant physiquement qur le sur le plan de son tennis. C'était sans compter sur la forme actuelle de l'Argentin, 23 ans, encore dans l'euphorie de sa victoire en quarts de finale devant l'Américain John Isner (N.1) En finale, Del Bonis sera opposé au Letton Ernests Gulbis (N.2) victorieux de l'Espagnol Albert Montanes 6-0, 6-3.

Après sa défaite, Simon a reconnu avoir manqué de jambes pour pouvoir rivaliser avec Delbonis : "Il  a fait un gros match. Il frappe fort, il sert bien des deux côtés et il a sorti des bons passings. Je manquais un peu d’énergie. Face à ce genre de joueur avec une balle très lourde, ça devient beaucoup plus compliqué quand on est un peu plus lent. J’ai payé cash mon manque d’énergie."

Le Français a également reconnu une mauvaise approche tactique de sa part. "J’ai voulu frapper et le bouger, en deux coups de raquette je me retrouvais huit mètres derrière. J’aurais dû accepter de commencer l’échange loin sur les jeux de retour. Si je le fais travailler sur chaque point, c’est à mon avantage. Aujourd’hui je n’avais pas les ressources nécessaires en courant trois heures. La prochaine fois, je m’y prendrai autrement. En plus, j’ai mal servi et ça fait très mal contre ce type d’adversaire" Toutefois, Simon estime que cette défaite n'est pas plus contrariante que cela dans la perspective de Roland-Garros. Il lui manquait certes un peu puissance physique mais "dans l’ensemble, les coups sont là. »

Les demi-finales 

Ernests Gulbis (LET) bat Albert Montanes (ESP) 6-0, 6-3
Federico Del Bonis (ARG) bat Gilles Simon (FRA) 6-2, 6-4

Christian Grégoire