Washington Gilles Simon
Gilles Simon exulte | Getty Images - STREETER LECKA

Simon revient dans la lumière

Publié le , modifié le

Après des mois de blessures et de doutes, Gilles Simon retrouve peu à peu le niveau du Top 20 qu'il était il y a encore quelques mois. Le dernier Français en lice dans la capitale fédérale s'est qualifié jeudi pour les quarts de finale du tournoi grâce à une victoire de prestige sur l'Américain Andy Roddick en deux manches 6-3, 6-3. Une bonne nouvelle pour le joueur et l'équipe de France de Coupe Davis.

La tête de série numéro 13, a mis la manière pour disposer de son adversaire (n°2), en deux manches 6-3 6-3 après une heure neuf minutes de match. Impeccable de solidité sur ses mises en jeu, Simon a réussi à prendre deux fois le service de l'Américain, un peu moins percutant que d'habitude. "Je ne pense pas qu'il a joué son meilleur tennis. Il n'a pas pu jouer des coups gagnants contre moi car le court était lent", a déclaré Simon. "Il n'avait pas de solution alors il a décidé de frapper de plus en plus fort à la fin. La différence c'est que j'ai réussi à retourner ses services", a ajouté le Français. Roddick a reconnu subir une baisse de régime, depuis notamment son élimination prématuré en huitième de finale à Wimbledon, à trois semaines de l'US Open.

A propos de son genou gauche, Simon a précisé: "Ce mois-ci est très important pour moi et pour le genou. Si je peux passer ce mois et beaucoup d'entraînement intensif, j'en aurai fini avec cette blessure. Il faut que j'y fasse attention, je mets de la glace dessus après chaque match, mais je ne le sens pas". Le Français se qualifie pour les quarts de finale de l'épreuve, un des ses meilleurs résultats de la saison - avec son troisième tour à Wimbledon - après avoir été absent des courts pendant de long mois à cause de tenaces problèmes de genoux. Il rencontrera en quart l'Argentin David Nalbandian, qui a connu ces derniers mois les mêmes déboires physiques (opération à la hanche), mais qui revient en forme et l'a démontré jeudi en surclassant le Suisse Marco Chiudinelli (6-1, 6-0)

Dans les autres rencontres, le Tchèque Tomas Berdych, tête de série numéro un, s'est quant à lui sorti du piège tendu par le Kazakh Andrey Golubev, éliminé en trois sets 6-3 5-7 7-5 malgré une belle résistance. L'Espagnol Fernando Verdasco (n°3) s'est également qualifié. Les Américains ont vécu une journée difficile puisque quelques minutes avant Roddick, John Isner (n°5) avait quitté le tableau, surpris par le Belge Xavier Malisse.

Fernando Verdasco (ESP/N.3) bat Ryan Sweeting (USA) 6-4, 7-5
Xavier Malisse (BEL) bat John Isner (USA/N.5) 6-4, 3-6, 7-6 (7/5)
Tomas Berdych (CZE/N.1) bat Andrey Golubev (KAZ) 6-3, 5-7, 7-5
Marcos Baghdatis (CYP/N.8) bat Illya Marchenko (UKR) 6-3, 6-7 (5/7), 6-3
Gilles Simon (FRA/N.13) bat Andy Roddick (USA/N.2) 6-3, 6-3
David Nalbandian (ARG) bat Marco Chiudinelli (SUI) 6-1, 6-0
Marin Cilic (CRO/N.4) bat Mardy Fish (USA) 6-4, 4-6, 6-2
Janko Tipsarevic (SRB) bat Alejandro Falla (COL) 6-3, 6-4

Mathieu Baratas