Gilles Simon coup droit France Argentine Coupe Davis 2010
Gilles Simon | AFP - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Simon: "Revenir pour sortir de ces tableaux"

Publié le , modifié le

Bien loin du Top 10 qu'il a occupé l'année dernière en raison d'une longue blessure au genou, Gilles Simon aspire à remonter dans la hiérarchie pour s'éviter des parcours du combattant dans les tournois. Vainqueur du Kazakh Golubev en trois manches, "content de ce que j'ai fait", le 43e mondial s'apprête à défier Robin Soderling. "Il aime jouer tout seul: il va servir fort, frapper fort du fond. Ca va être dur de faire le jeu".

Malmené durant un set et demi par Andrey Golubev, Gilles Simon a sutenir le choc et s'accrocher "à je ne sais pas quoi" pour attendre quel'orage passe. "J'ai eu une bonne attitude aujourd'hui, c'estd'ailleurs ce que j'ai fait de mieux sur ce match", se réjouit-il. "Jene me suis pas pris la tête, je ne me suis pas spécialement énervé.J'avais juste l'impression qu'il jouait mieux que moi." Finalement, lamachine kazakh s'est grippée, et le Niçois a pu se sortir de ce piègepour se qualifier pour le 2e tour du BNP Paribas Masters de Bercy.

- Comment avez-vous géré votre récupération entre le tournoi de Valence et ce premier match ?
-"Je n'étais pas bien à Valence. J'avais peur que ça se passe vraimenttrès mal aujourd'hui, déjà parce que physiquement c'était dur, et aussiparce qu'au niveau du jeu, c'est tellement différent que cela demandede l'adaptation aussi. Je suis arrivé avec beaucoup d'incertitudes surce match. A l'arrivée, je suis content de ce que j'ai fait sur lecourt."

- Que pensiez-vous lorsque vous étiez mené 6-3, 4-2 ?
-"Je m'accroche, je ne sais pas trop à quoi. J'avais le sentiment sur leterrain qu'il jouait mieux que moi. Il frappait fort, il ne ratait pas.Je me disais: "Essaye de le faire jouer". Mais je trouve que c'est durde jouer ici. Pour l'instant, je n'ai pas vu de beaux matches. Lesconditions de jeu sont difficiles. Je m'accroche juste à essayer defaire ce que je peux. Tout le monde ne joue pas extraordinairementbien, tout le monde fait des fautes. Lui n'en faisait pas. A un moment,il allait en faire. Et à 4-3, il fait un mauvais jeu, avec deuxdouble-fautes. Je sentais alors qu'il y avait un coup à jouer. J'ai euune bonne attitude, j'ai réussi à bien continuer de sautiller, debouger. J'ai réussi à sentir comment je devais être sur le terrain pouressayer de faire tourner le match. Je ne me suis pas trop pris la tête.Je n'étais pas spécialement énervé. A un moment, c'est lui qui abaissé."

- Comment jugez-vous cette surface très rapide, et quelles différences avec Valence la semaine dernière ?
-"Le rebond est très bas, cela fuse. Les surfaces sont généralement deplus en plus lentes. La semaine dernière, c'était dur de faire despoints, c'était dur de déborder les mecs. Là, c'est dur de mettre laballe dans le court."

- Vous allez affronter au 2e tour Robin Soderling. Qu'est-ce que cela vous inspire ?
-"Cela m'inspire un peu la même chose que mon adversaire du jour, enplus fort. On sait qu'il aime bien jouer tout seul: il va frapper fortau service, il va frapper fort du fond du court. Je ne pense pas qu'ily aura une surprise par rapport à son jeu. Je vais essayer de le tenirle plus possible. Cela dépend grandement de son état de forme, il fautle reconnaître. Cela va être dur de faire le jeu."

- Comment vous situez-vous physiquement et mentalement ?
-"Il faut que je me repose, c'est vital, parce que j'ai perdu macapacité à enchaîner les matches et surtout les tournois. Niveaumental, je m'améliore. Mon attitude aujourd'hui, c'est ce que j'ai faitde mieux: continuer à m'encourager, pas m'énerver, pas raconter ma vieaussi. Dans le jeu, je me sens très bon quand je suis en forme. Il fautque je le sois, et cela dépend de mes jambes. Cela ne revient pas commeça. J'ai fait quasiment une année sans courir à fond. Quand je suisrevenu, je l'ai fait le plus tôt possible avec classement à défendre.J'ai vraiment l'impression que je ne me suis pas reposé ces sixderniers mois. J'ai un bon chantier physique devant moi. Je vaisessayer de le faire cet hiver. J'essaye de profiter du fait que je jouebien, que j'arrive à gagner contre de bons joueurs pour revenir auclassement le plus vite possible. Ici, je pense à mon classement.J'essaye de revenir le plus vite possible à un bon classement poursortir de ces tableaux."