Simon hausse le ton

Simon hausse le ton

Publié le , modifié le

Gilles Simon, tête de série N.13, s'est qualifié pour les 8e de finale du Masters 1000 d'Indian Wells en battant le Suisse Stanislas Wawrinka (N.23) 6-4, 6-4. Il jouera l'Américain Harrison. Ca s'est arrêté pour Mardy Fish (N.8), surpris par le jeune qualifié australien Matthew Ebden 6-3, 6-4. Pas de difficultés pour Djokovic (N.1), aux dépens d'Anderson (N.29) 6-2, 6-3. Les 8e s'ouvrent aussi pour Berdych (N.7), difficile vainqueur de Roddick (N.30) 6-3, 4-6, 6-2

Plus les tours passent, plus Gilles Simon semble trouver son rythme de croisière. Et le niveau s'élève, malgré un dos qui lui pose bien des tracas. Gilles Simon affrontera pour une place en quart de finale le jeune Américain Ryan Harrison, vainqueur 6-4, 7-5 de l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez, tombeur de l'Ecossais Andy Murray, N.4 mondial, au 2e tour. "Je ne sais encore pas à quoi m'attendre à cause de mes problèmes (au dos) mais j'ai réussi à me sentir bien sur ce match, j'ai mieux défendu que lors de ces deux derniers mois", a indiqué Simon, qui doit observer une routine de préparation d'une heure et demie avant chaque match pour s'assouplir. "J'ai gagné un ou deux points à l'arrache au début du match et c'est le genre de points qui me rassurent (physiquement)", s'est félicité le Français, qui a notamment bien profité de la faiblesse du second service de Wawrinka. "Dans le deuxième set, 'Stan' était gêné (problème au genou gauche) et jouait presque à moitié mais il s'est ressaisi à la fin et je me suis crispé." Le Suisse a en effet sauvé une balle de match sur son service à 1-5 puis a fait le break remonter à 4-5 mais Simon a pu empêcher son retour. Et s'imposer 6-4, 6-4.

La qualification a été bien plus aisée pour Novak Djokovic. Le meilleur relanceur du monde a parfaitement géré le serveur fou que représente Kevin Anderson, qui n'a réussi que 7 aces dans cette rencontre longue de 1h37. Le N.1 mondial n'a eu besoin d'écarter que trois balles de break pour s'imposer 6-2, 6-3, et gagner le droit d'affronter en 8e de finale l'Espagnol Pablo Andujar. Le 45e mondial, tombeur de Ramos qui avait écarté Gasquet au tour précédent, ne devrait pas être un trop gros morceau pour le Serbe.

Attention à Ebden

Vainqueur de Julien Benneteau au 2e tour, Matthew Ebden poursuit son chemin de rêve, débuté en qualifications. L'Australien s'est offert sa deuxième tête de série du tournoi, en la personne de Mardy Fish (N.8), en pliant l'affaire en 1h24 (6-3, 6-4). C'est la première fois dans sa carrière que le 91e mondial bat un membre du Top 10. Et il se pourrait que ce ne soit pas le dernier. John Isner (N.11), son prochain adversaire, est prévenu: il aura intérêt à faire tomber les aces s'il veut passer.

Pour leur 10e affrontement, et le premier depuis deux ans, Tomas Berdych et Andy Roddick se sont offerts un joli combat. Plus de 2h de jeu, et une quatrième victoire accrochée par le 7e mondial tchèque, 6-3, 4-6, 6-2. Tombé à la 31e place mondial, l'Américain continue sa lente descente, même si c'est la première fois en 2012 qu'il perd contre un joueur mieux classé que lui. Abandon contre Hewitt (181e mondial) en Australie, contre istomin (61e mondial) à San Jose, contre Malisse (75e mondial) à Memphis, contre Anderson (36e mondial) à Delray Beach, l'ancien N.1 mondial a de plus en plus de mal à imposer son jeu en puissance.

Gilles Simon (FRA/N.13) bat Stanislas Wawrinka (SUI/N.23) 6-4, 6-4
John Isner (USA/N.11) bat Juan Monaco (ARG/N.22) 7-5, 7-5
Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Kevin Anderson (RSA/N.29) 6-2, 6-3
Pablo Andujar (ESP) bat Albert Ramos (ESP) 7-6 (7/5), 6-4
Nicolas Almagro (ESP/N.12) bat Santiago Giraldo (COL) 4-6, 6-2, 7-6 (7/2)
Tomas Berdych (CZE/N.7) bat Andy Roddick (USA/N.30) 6-3, 4-6, 6-2
Matthew Ebden (AUS/q) bat Mardy Fish (USA/N.8) 6-3, 6-4
Ryan Harrison (USA) bat Guillermo Garcia-Lopez (ESP) 6-4, 7-5

Xavier Richard @littletwitman