Gilles Simon revers US Open 2010
Gilles Simon | AFP - DON EMMERT

Simon-Djokovic, avant-goût de Coupe Davis

Publié le , modifié le

Gilles Simon se trouve dans une bonne dynamique, avec une 7e victoire consécutive après son succès à Metz. Lors du 2e tour du tournoi de Pékin, le Français a difficilement battu l'Allemand Michael Berrer 6-7 (6/8), 6-4, 7-6 (7/4), et jouera, comme une répétition pour la finale de la Coupe Davis, le Serbe Novak Djokovic. Philipp Kohlschreiber a suivi le même chemin que son compatriote en s'inclinant contre l'Américain John Isner 7-6 (7/3), 3-6, 6-3.

L'Allemagne a perdu de sa superbe. Après un premier tour explosif où Philipp Kohlschreiber avait sorti Verdasco (N.6) et Michael Berrer fait chuter Berdych (N.5), les deux hommes sont allés au tapis. Difficilement, mais il n'y a plus désormais d'Allemands dans le tournoi de Pékin. Lors de ce 2e tour, Berrer a subi la loi de Gilles Simon, qui a bien fait de sortir sa machine à aces (16 pour seulement 5 doubles-fautes) pour se défaire du 51e mondial en plus de trois heures de jeu, et au prix de deux jeux décisifs 6-7 (6/8), 6-4, 7-6 (7/4). Et plus encore que son service, c'est en parvenant à limiter l'impact dans ce secteur de jeu du géant allemand (1.93m), qui n'a réalisé que cinq aces, que le Niçois a également fait la différence. Vainqueur du tournoi de Metz, le protégé de Thierry Tulasne reste donc sur une série de sept victoires consécutives en deux tournois, et s'apprête à passer un test au prochain tour, contre Novak Djokovic, qui n'a même pas eu à se dépenser pour se défaire de Mardy Fish, l'Américain déclarant forfait avant la rencontre. C'est ainsi le premier acte de la rivalité franco-serbe qui trouvera son point d'orgue en décembre prochain, avec la finale de la Coupe Davis entre les deux nations. Gilles Simon et le N.2 mondial se sont déjà affrontés à cinq reprises, le Français ne s'imposant qu'une fois, lors de leur premier duel à Marseille en 2008. Depuis, les défaites s'accumulent, dont la dernière remonte au tournoi de Shanghai en 2009. Il faut d'ailleurs noter que leurs affrontements ont toujours été très accrochés, un seul se concluant par une victoire sans perte de set (2009 à Cincinnati, victoire de Djokovic 6-4, 7-5). Même s'il n'est pas encore revenu à son meilleur niveau, le Niçois se voit ainsi proposer une belle opportunité de se tester. Et pourquoi pas, de marquer des points en vue de la sélection. Mais elle est encore loin...

Avec son invitation en poche, John Isner a mis fin aux rêves de gloire de Philipp Kohlschreiber, qui a dû baisser pavillon face aux 20 aces de l'Américain et malgré les 13 réalisés par les siens. L'Allemand s'incline donc 7-6 (7/3), 3-6, 6-3.

Résultats

Gilles Simon (FRA) bat Michael Berrer (GER) 6-7 (6/8), 6-4, 7-6 (7/4)
John Isner (USA) bat Philipp Kohlschreiber (GER) 7-6 (7/3), 3-6, 6-3
Nikolay Davydenko (RUS/N.4) bat Marin Cilic (CRO) 7-5, 7-5
Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Mardy Fish (USA) par forfait