Serena Williams
Serena Williams | BULENT KILIC / AFP

Serena Williams en finale

Publié le , modifié le

En battant sèchement la Polonaise Agnieszka Radwanska en demi-finales (6-2, 6-1), Serena Williams s'est qualifiée pour la finale du Masters d'Istanbul. Comme en 2004, l'Américaine y affrontera Maria Sharapova qui n'a fait qu'une bouchée de la numéro un mondiale Victoria Azarenka (6-4, 6-2). La dernière victoire de la Russe sur sa grande rivale qui l'avait humiliée lors de la finale des Jeux Olympiques de Londres (6-0, 6-1).

Des envies de revanche vont sans doute animer Serena Williams, dimanche. Et il n'y a bien que à sa future adversaire Maria Sharapova qui semble en mesure de priver la tornade américaine d'une troisième victoire aux Masters, après ses titres de 2001 et 2009. Car Serena a dégagé une telle impression de force et de facilité face à Agnieszka Radwanska, samedi en demi-finales du Masters d'Istanbul, qu'il est difficile de l'imaginer butter sur la dernière marche. C'est bien simple, la tête de série n°3 a réalisé le match quasi-parfait face à la Polonaise qui a, de son côté, semblé bien émoussée. 67% de premières balles, 8 aces, 39 coups gagnants contre 5 à son adversaire, Williams a tout emporté sur son passage. A sa domination dans le jeu, elle a de plus ajouté une dose de réalisme clinique sur les points les plus importants en convertissant six de ses sept balles de break.

Voilà donc Sharapova prévenue. Mais la Russe n'aura pas grand-chose à envier à sa rivale qu'elle avait dominé en finale en 2004. Comme elle, personne n'a réussi à la faire vaciller cette semaine. Pas plus Victoria Azarenka en demi-finales qu'une autre. Grâce à un service intraitable (72% de première balle et 7 aces), Sharapova n'a pas eu à forcer son talent face à la numéro un mondiale (6-4, 6-2). Elle a même pu profiter de la méforme de son adversaire, visiblement touchée à une jambe. Si elle a limité la casse dans le premier set, Azarenka n'a rien pu faire face à la force de frappe adverse dans le second. Sharapova a compté deux breaks d'avance et, malgré une légère baisse de régime en fin de match, elle a rapidement conclu face à celle qui l'avait privée du titre en Australie.

Sharapova met ainsi un terme à une série de six défaites consécutives face à la Bélarusse sur dur. Elle tentera face à Serena de signer son second succès au Masters après celui acquis il y a huit ans. Mais les choses ne seront pas si faciles. La championne olympique a été impressionnante toute la semaine. Depuis ce revers lors de la finale 2004, l'Américaine compte surtout huit succès de rang dans ses confrontations avec la gagnante de Roland-Garros et 17 victoires consécutives sur un membre du Top5. 

Julien Lamotte