Monfils Finale Rotterdam

Rotterdam : Gaël Monfils remporte son deuxième tournoi en deux semaines

Publié le , modifié le

Fraîchement vainqueur à Rotterdam pour la deuxième année consécutive, Gaël Monfils réalise un début de saison quasi parfait. Après avoir remporté l'Open Sud de France à Montpellier il y a deux semaines, le Français a récidivé en expédiant la finale face à Félix Auger-Aliassime (6-2, 6-4). Cerise sur le gâteau, il est désormais troisième à la Race derrière Dominic Thiem et Novak Djokovic. De quoi lui redonner le plein de confiance avant les prochaines grandes échéances.

Mais où s'arrêtera-t-il ? Le numéro 1 français a semblé particulièrement confiant et calme sur la totalité du tournoi. Comme si Gaël Monfils savait qu'il conserverait son titre après son sacre en 2019. Pourtant, il aurait pu afficher quelques traits de fatigue. Il y a seulement deux semaines, le Tricolore faisait déjà rêver par ses performances régulières et solides. Finaliste à l'Open Sud de France à Montpellier contre Vasek Pospisil, il avait présenté le même scénario : une rencontre expéditive en deux sets (7-5, 6-3) et un nouveau titre à son palmarès. Une histoire qui s'est répétée ce dimanche à Rotterdam.

La folle quinzaine de la Monf'

Face à un Félix Auger-Aliassime courageux dans ses prises de risque mais trop maladroit dans ses retours de balle, le Tricolore n'a quasiment pas tremblé pendant les 1h26 de match. Résultat : une finale remportée en deux sets (6-2, 6-4), un total de cinq aces et 65 points gagnés par Monfils. Une régularité étonnante de la part du joueur français. Pour la première fois de sa carrière, "la Monf" s'est offert deux tournois en l'espace de deux semaines. Le tennisman de 33 ans semble plus fort que jamais.

Plus régulier que jamais 

C'est comme si le numéro 1 français se bonifiait avec le temps. Connu pour ses saisons irrégulières, Gaël Monfils a souvent été absent là où on l'attendait au tournant. Mais cette année, tout semble différent. Malgré une élimination au 4e tour de l'Open d'Australie par Dominic Thiem (6-2, 6-4, 6-4), le numéro 9 mondial affiche une sérénité déconcertante au fil des tournois.

Face à des joueurs solides et dangereux à l'image de Filip Krajinovic (battu en demi-finale de l'Open Sud de France puis en demi-finale à Rotterdam) ou encore Félix Auger-Aliassime, numéro 21 mondial, le Tricolore remporte ses matchs avec facilité. Mais le plus compliqué reste à faire : direction les Masters 1000 et les Grands Chelems.

Et maintenant... ?

Le Gaël Monfils cuvée 2020 c'est avant tout neuf matches sans défaite et 31 finales disputées sur le circuit pro. Mais ce n'est pas tout. Ce nouveau sacre permet au Français d'être le troisième joueur à avoir gagné le plus de points ATP derrière Dominic Thiem et Novak Djokovic, les seuls à l'avoir battu cette saison. A l’approche de la tournée américaine, le numéro 9 mondial réalise pour l'instant un très bon coup. Il devra néanmoins gérer sa forme physique et son mental pour espérer briller en Masters 1000.

Reste à savoir si le Français sera prêt pour la suite sur terre battue. Toujours très attendu sur cette surface mais trop souvent irrégulier, Gaël Monfils devra saisir l'occasion cette année. En attendant l'un des plus gros rendez-vous de l'année : Roland-Garros.