Julien Benneteau
Julien Benneteau | KOEN SUYK / AFP

Rotterdam : Benneteau s'offre Federer

Publié le , modifié le

Julien Benneteau s'est qualifié pour les demi-finales du tournoi de Rotterdam en dominant en deux sets Roger Federer (6-3, 7-5), vendredi. Il retrouve Gilles Simon au prochain tour.

Il était passé tout près à Wimbledon, menant deux sets à zéro avant de s'incliner face au futur vainqueur. Cette fois, Julien Benneteau a fini par avoir raison de Roger Federer, vendredi en quarts de finale du tournoi de Rotterdam. En à peine 1h20 de jeu et deux sets, le Bressan s'est offert le tenant du titre (6-3, 7-5) pour fêter sa 200e victoire sur le circuit professionnel. "Julien a fait un grand match, il s'est créé plus d'occasions que moi, confie Federer. J'ai fait tout ce que je pouvais, mais il méritait de gagner." 

C'est le premier succès du n°39 à l'ATP sur Federer depuis le Masters de Bercy en 2009 et sa deuxième victoire en six confrontations. "Après le match, j'ai dit à Richard Krajicek (ndlr : le directeur du tournoi) que j'étais désolé, explique le Français. Il m'a répondu 'pas de souci, c'est le sport.'" Le public néerlandais, lui, n'était pas à la joie de voir sa tête de série numéro un disparaître. Jusque-là, Federer s'était plutôt montré à son aise pour ses deux premiers matches à Rotterdam. L'an dernier, il avait déjà survécu à un début de scénario similaire face à Nikolay Davydenko avant de s'imposer. Mais Benneteau était cette fois trop fort.

"C'était un match de rêve et j'ai joué comme dans un rêve, analyse Benneteau. C'est sans doute la plus belle victoire de ma carrière, il était favori, mais depuis le début de la semaine, je joue bien et j'espère que cela n'est pas  fini." Et il n'est pas loin d'avoir raison. Le joueur de 31 ans s'est ainsi offert le service de son adversaire à cinq reprises.

Deuxième demi-finale de l'année pour Benneteau

Intelligemment, il n'a pas paniqué lorsque le Suisse est revenu à 5-5 avec trois balles de break à la clé, après avoir été mené 4-1. "J'avais mal débuté, mais j'ai eu la chance de revenir dans le match. Mais quand vous vous faites breaké autant que moi, vous ne pouvez pas y arriver", a reconnu Federer.

Et c'est sur une double faute au 12e jeu du second set que l'ex-numéro un mondial a fini par craquer, offrant deux balles de match à son adversaire. Un dernier revers loin des lignes et Benneteau pouvait exulter. "Sur la  balle de match, je me suis simplement dit: 'Allez, il faut le gagner ce point' et c'est ce que j'ai simplement fait, déclare Benneteau. Quand Roger a demandé le challenge sur la balle de match, j'ai un peu stressé. Mais après ça, j'étais très content".

Pour sa seconde demi-finale de l'année après celle perdue à Sydney face à Kevin Anderson, Benneteau s'offre un choc 100% tricolore. Il retrouvera Gilles Simon qui a bénéficié de l'abandon du Slovaque Martin Klizan (6-7(6), 6-3, 3-0). L'autre match opposera Juan Martin Del Potro à Grigor Dimitrov.

Résultats des quarts de finale : 

Julien Benneteau (FRA) bat Roger Federer (SUI/N.1) 6-3, 7-5
Grigor Dimitrov (BUL) bat Marcos Baghdatis (CYP) 6-7 (4/7), 7-6 (7/0), 6-3
Juan Martín Del Potro (ARG/N.2) bat Jarkko Nieminen (FIN) 6-3, 6-4
Gilles Simon (FRA/N.5) bat Martin Klizan (SLV) 6-7(6), 6-3, 3-0 ab.