Tommy Robredo
L'Espagnol Tommy Robredo | MAXPPP - JOHN G. MABANGLO

Robredo revit à Casablanca

Publié le , modifié le

Après avoir défait Benoît Paire hier en quarts de finale, Tommy Robredo a réalisé un exploit de plus grande ampleur en dominant Stanislas Wawrinka (N.1), 1-6, 6-3, 6-2, lors des demi-finales du tournoi de Casablanca. Tombé au 72e rang mondial après avoir été 5e à l'ATP, l'Espagnol retrouve le stade d'une finale pour la première fois depuis deux ans. Il y a douze ans, il disputait ici-même une finale, perdue contre Canas lors de son seul précédent à Casablanca. En finale, il affrontera le Sud-Africain Anderson (N.2), venu à bout du Slovaque Klizan (N.3) 2-6, 6-4, 6-2.

Tommy Robredo , qui menait 4-1 dans ses confrontations avec Wawrinka avant la  rencontre, a su renverser la vapeur après un premier set concédé sèchement  (6-1) pour remporter les deux dernières manches (6-3, 6-2). La précédente finale de l'Espagnol sur le circuit ATP, et le dernier de ses  10 titres, remontent au tournoi de Santiago du Chili, en 2011, déjà sur terre  battue. Ancien N.5  mondial descendu au 72e rang, s'est qualifié pour sa première finale depuis  2011 en battant le Suisse Stanislas Wawrinka. L'Espagnol s'était signalé une première fois cette saison, lors du tournoi de Buenos Aires, bien évidemment sur terre, où il avait atteint les demi-finales, s'inclinant contre david Ferrer (4e mondial) end eux sets secs après n'avoir battu que des joueurs classés au-delà de la 134e place mondiale. C'est la première fois depuis le tournoi de Monte-Carlo 2011 qu'il accroche à son palmarès un membre du Top 20. A l'époque, il s'agissait de son compatriote Fernando Verdasco, alors 8e mondial. Lui était encore 29e au classement ATP. Le temps a passé depuis.