Rezai forfait et en plein doute

Publié le , modifié le

Aravane Rezai a indiqué mardi dans un communiqué qu'elle était forfait pour le 1er tour de la Fed Cup entre la France et la Russie dans dix jours à Moscou. Elle sera également absente de l'Ooen GDF-Suez qui débute le 7 février à Paris. Elle affirme officiellement vouloir "faire un point" sur ses résultats et que ses démêlés familiaux n'ont rien à voir avec ce choix. Il n'empêche que la N.2 française apparaît en plein doute.

La police australienne a annoncé lundi l'ouverture d'une enquête sur un incident ayant entraîné l'interdiction de stade par la WTA d'un membre de la famille d'Aravane Rezai. Si l'on en croit la presse, il s'agirait de son père en l'occurrence, personnage plutôt sulfureux, qui a aussi un rôle de manager, lequel aurait eu une violente altercation avec sa fille le matin même de son 1er tour à Melbourne, match qu'elle a d'ailleurs perdu.L'incident a été qualifié de "problème sérieux de sécurité" par les instances du tennis féminin. A l'issue de cette rencontre, la jeune française avait eu ces mots: "ce n'est pas pour me trouver une excuse mais j'ai eu un gros souci ce matin". Elle avait ensuite déclaré forfait en double "pour raisons personnelles".

Alors certes, dans son communiqué, la joueuse tente de désamorcer la situation et qualifie "d'exagérées et inexactes" les informations diffusées à ce sujet. "Les mésententes familiales ne sont pas choses rares et la famille reste très importante pour moi", se plaît-elle même à préciser, mais sa situation n'est cependant pas des plus sereines. Aravane Rezai souhaite écarter les problèmes extérieurs qui polluent sa saison et surtout sa progression et ne veut parler que de tennis. "Je suis déçue par mes récents résultats", indique-t-elle. "En conséquence, je souhaite m'impliquer davantage dans ma carrière sportive et je vais travailler avec les membres de mon équipe pour mettre en place la structure qui me convient le mieux..D'un commun accord avec mon équipe, j'ai pris la décision de ne pas participer à la prochaine rencontre de Fed Cup ainsi qu'à l'Open GDF Suez". Dont acte. Aravane Rezai, 23 ans, souhaite prendre du recul et laisse toutes les portes ouvertes. "Je vais faire à nouveau le point sur mon programme de tournois dans les semaines à venir..Je poursuis mon programme d'entraînement et espère un retour à la compétition dans un futur proche.