Alejandro Falla
Le Colombien Alejandro Falla | AFP - CARMEN JASPERSEN

Première finale pour Falla à Halle

Publié le , modifié le

Pour la deuxième fois de sa carrière, Alejandro Falla s'est qualifié pour la finale d'un tournoi. Et c'est sur le gazon du tournoi de Halle qu'il y parvient. Le 69e mondial a parfaitement profité des éliminations précoces de Gasquet, Raonic, Nadal, pour valider son ticket pour cette finale en battant l'Allemand Philipp Kohlschreiber 5-7, 7-6 (7/5), 6-4.

Alejandro Falla va à l'encontre des idées reçues. Le Colombien n'est pas un empereur de la terre-battue, même s'il a atteint une fois les 8e de finale à Roland-Garros, en sortant des qualifications en 2011. Mais ce "second couteau" de la cohorte de joueurs d'Amérique du Sud n'a jamais atteint la moindre finale sur la surface lente. En revanche, il avait déjà atteint le dernier jour d'un tournoi sur dur, chez lui à Bogota, sur dur. C'était l'an dernier, et il s'agissait de sa première finale sur le circuit principal. A Halle, sur le gazon allemand et face à un joueur soutenu par son public, le gaucher a réalisé une énorme performance en arrachant une deuxième présence en finale dans sa carrière. 

A 30 ans, Falla a renversé une situation bien mal engagée contre Philipp Kohlschreiber, 27e mondial, qui avait pris la 1ère manche 7-5 et semblait à même de boucler l'affaire en deux sets. Mais le Colombien a réagi, emportant le jeu décisif pour finir, après 2h21 de jeu, par faire tomber un homme plutôt à l'aise sur surfaces rapides. Et il avait toujours perdu contre ce joueur jusque-là. Malgré huit doubles fautes (pour autant d'aces), Falla se qualifie pour la finale. Il  s'agit de sa deuxième apparition à Halle après un échec au premier tour en 2010  face à Federer, qu'il retrouvera en finale.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze