Roger Federer et Alexander Zverev lors de la Laver Cup 2019
Roger Federer et Alexander Zverev lors de la Laver Cup 2019 | Fabrice COFFRINI / AFP

Pour Alexander Zverev, les matches-exhibition contre Roger Federer sont "des vacances"

Publié le , modifié le

Interrogé sur son choix de participer à des rencontres exhibition face à Roger Federer, Alexander Zverev n'a pas caché ses intentions. Il se rendra en Amérique du Sud en même temps que se déroulera la prochaine Coupe Davis comme s'il se rendait "en vacances".

L'Allemand Alexander Zverev a justifié vendredi sa décision de participer à quatre matches-exhibition contre le Suisse Roger Federer en Amérique latine en parlant de "vacances", alors qu'il s'était plaint l'année dernière d'un calendrier trop chargé sur le circuit ATP.

Zverev, 22 ans, disputera du 19 au 24 novembre des matches contre l'homme aux vingt titres du Grand Chelem à Santiago, Bogota, Mexico et Quito. Ces rencontres auront lieu durant le même weekend que la Coupe Davis nouvelle formule prévue à Madrid, à laquelle le N.6 mondial avait annoncé ne pas vouloir participer afin de se reposer.

"Les exhibitions, tu n'y vas pas t'entraîner et te tuer"

"Ça sera des vacances pour moi, ce n'est pas comme si je participais à un tournoi, pour lequel il faut s'entraîner des heures durant", s'est justifié Zverev, un des plus grands jeunes talents du tennis mondial. "Donc ça sera très différent. Nous allons jouer le match, nous allons nous amuser, chacun essaiera de gagner, mais ce n'est pas du tout pareil" qu'un match de tournoi, a-t-il poursuivi après avoir dominé Sam Querrey (USA) 7-6 (3), 6-2 en quarts de finale du tournoi ATP 500 de Pékin.

Pour ces matches-exhibition, "tu y vas, tu apprécies les lieux, tu ne vas pas t'entraîner et te tuer (sic). Donc c'est différent", a insisté le jeune Allemand.

Vainqueur du Masters en fin de saison dernière, après notamment des victoires sur Roger Federer et Novak Djokovic, Zverev avait estimé à Londres que la saison de tennis était trop longue pour les organismes des joueurs.

AFP