Le Français Lucas Pouille sur la tournée asiatique 2019
Le Français Lucas Pouille sur la tournée asiatique 2019 | AFP - STR

Pouille et Kyrgios retombent dans leurs travers à Zhuhai, pas Monfils

Publié le , modifié le

Au lendemain de la première victoire d'Andy Murray sur le circuit depuis on retour en août, il n'y a pas eu d'autres miracles pou Lucas Pouille et Nick Kyrgios, lors de leur entrée en lice dans ce tournoi de Zhuhai. Une semaine après sa demi-finale à Metz, qui était la 2e de sa saison, le Français, tête de série N.5, a chuté lourdement par le Corée Kwon, issu des qualifications, 7-6 (4), 6-2. Même rechute pour l'Australien, après son week-end Laver Cup, mais il a déclaré souffrir de l'épaule.

Depuis sa demi-finale à l'Open d'Australie, Lucas Pouille rame. 8 éliminations d'entrée sur 16 tournois, c'est trop pour un joueur qui aspire au Top 20, voire mieux. Sa demi-finale à Metz, la semaine dernière, était sa première depuis Melbourne, et en Lorraine il ne s'agissait que de son troisième quart de finale de l'année (après Melbourne et Cincinnati). Pour ses débuts dans la tournée asiatique, le N.2 français a rechuté. Une 9e sortie d'entrée, face au 91e mondial, Soonwoo Kwon, qui avait eu deux matches en qualification pour se mettre dans le rythme. En 1h32, l'Asiatique s'est imposé 7-6 (7/4) 6-2 en n'ayant qu'une seule balle de break à sauver en tout et pour tout dans la rencontre. Avec seulement 57% de 1res balles, la tête de série N.5 n'a pas eu les armes pour franchir cet obstacle.

Après s'être bien amusé la semaine dernière en Suisse pour la Laver Cup, Nick Kyrgios n'a pas conservé le sourire en Chine. Après avoir mené la vie dure à Roger Federer sur deux sets, il n'a pas pu résister au jeu de l'Italien Andreas Seppi (74e mondial). L'Australien, tête de série N.6, n'a pu s'emparer qu'une seule fois de l'engagement adverse, sur sa seule occasion. Très insuffisant pour remporter une 4e victoire en cinq duels contre ce joueur. Pourtant, il menait (5-3) dans le 1er set, avec son service à suivre. La suite: un écroulement. "J'ai dû batailler avec une blessure entre l'épaule et le cou. Je ne pense pas rejouer tant que mon épaule (...) ou l'avant de mon épaule ne me fasse plus mal et que je puisse servir", a expliqué Kyrgios espérant tout de même être aligné pour la phase finale de la Coupe Davis en novembre.

Le Transalpin n'avait plus battu un Top 30 depuis son succès sur Schwartzman (alors 19e) à Sydney en début d'année. En mal de confiance, il avait préféré se relancer sur le circuit secondaire depuis le début du mois, engrangeant 7 victoires pour une défaite en deux tournois. Kyrgios lui a redonné un supplément de confiance...

Gaël Monfils a bien failli vivre une entrée dans le tableau similaire. Opposé au 68e mondial, le Britannique Camerone Norrie, le Français, tête de série N.3, a connu encore des soubresauts dans son match de 2h07, avant de s'imposer au forceps 5-7, 6-3, 6-4. Un succès qui lui permet de défier au prochain tour Albert Ramos Vinolas (N.8).