Benoit Paire
Benoît Paire | MAXPPP - WORLDPICTURES - AURELIEN VIALATTE

Paire renverse Simon à Montpellier

Publié le , modifié le

Benoit Paire (N.8) s'est offert son deuxième Top 15 de la saison en dominant Gilles Simon (N.4), 7-5, 7-6 (7/4), en quarts de finale du tournoi de Montpellier. Il affrontera Michael Llodra en demi-finale. Dans le dernier quart, Richard Gasquet (N.3) a dominé Julien Benneteau (N.6) 6-1, 4-6, 6-1 et affrontera Jarkko Nieminen.

Si Benoît Paire continue à garder ses nerfs et ses plans de jeu tout au long d'un match, il va sérieusement prétendre intégrer le Top 30 mondial. On le savait talentueux mais trop inconstant. On le découvre depuis plusieurs mois accrocheur et plus concentré dans la durée.

Après avoir battu Marin Cilic (N.15) à Chennai en tout début d'année avant d'aller en demi-finale, l'Avignonais s'est offert un deuxième membre du Top 20, en la personne de Gilles Simon (N.14). Et cette victoire fait apparaître tous les progrès réalisés par le joueur de 23 ans. Mené 4-3 avec un break de retard, il a tout de suite comblé ce déficit (4-4), avant de sauver une balle de break au jeu suivant pour reprendre les commandes au score (5-4). Et à (6-5) à son avantage, il a réalisé un nouveau break sur sa deuxième occasion, remportant la manche (7-5) avec la manière. Car l'élève de Lionel Zimbler n'a pas attendu que son adversaire commette la faute. Il est venu chercher les points, souvent au filet, toujours en mettant la pression.

Paire ne sort pas du match

Beaucoup moins performant au service au son rival, le 14e mondial n'a pas réussi à imposer son jeu, et a subi les coups de folie de Paire, comme ses volées recouvertes à mi-court et cette volée-réflexe à bout portant pour conserver son break d'avance (5-2) dans le 2e set. Mais les anciens tourments de Benoît Paire ne sont jamais très loin, comme l'a prouvé cette double-faute, la première de son match, sur une balle de break qui permettait à Gilles Simon de revenir à (5-4), puis (5-5). Mais au lieu d'afficher sa frustration, comme dans un passé récent, Paire repartait pour mener (6-5). En panne de premières balles dans cette fin de match, Gilles Simon, quart de finaliste à Brisbane et 8e de finaliste à l'Open d'Australie, s'est arrêté et n'a toujours pas vu de demi-finale cette année.

Benoît Paire, 43e mondial, remporte donc leur 2e duel sur le circuit, et affrontera un autre Français, Michael Llodra en demi-finale, qu'il n'a jamais joué. Il rejoint Jarkko Nieminen, troisième qualifié pour ces demi-finales.

Gasquet gagne le duel des copains

Le dernier membre de ce carré se nomme Richard Gasquet. Opposé à son copain Julien Benneteau, le Biterrois, presque à domicile, a gagné son deuxième ticket de la saison pour une demi-finale. Après Doha, qu'il a gagné, il sera opposé à Jarkko Nieminen demain. Mais pour atteindre le Finlandais, le 10e mondial a dû mettre de côté ses sentiments. Enlacés sur le gazon de Wimbledon pour la médaille de bronze olympique l'été dernier, supporteur l'un de l'autre la semaine passée à Rouen lors du 1er tour de Coupe Davis, Gasquet et Benneteau étaient adversaires ce vendredi soir.

Après une première manche rondement menée (6-1) en 25 minutes au cours de laquelle son rival n'a pas trouvé le rythme, Gasquet a souffert au 2e, étant mené (4-2) avant de faire son break de retard pour finalement le concéder sur une attaque adverse (6-4). Mais il réagissait parfaitement en subtilisant à son tour le service de "Bennet" dès l'entame de la 3e manche. Et ce dernier devait faire appel au kiné pour soulager son dos. Il n'y avait pas de miracle, puisque le 38e mondial était incapable de revenir. Grâce à cette victoire, Richard Gasquet perpétue leurs habitudes. Sur le circuit principal, c'est son troisième succès en autant de rencontres contre Benneteau, mais la première hors de Sydney. Auparavant, sur le circuit des Futurs (ce qui remonte à leur jeunesse puisque cela date de 2001), Benneteau avait à chaque fois gagné. Mais les 5 ans de différence comptaient beaucoup alors.