Benoît Paire
Benoît Paire | AXEL HEIMKEN / DPA / AFP

Paire abandonne à Barcelone

Publié le , modifié le

Eliminé au 1er tour à Monte-Carlo la semaine dernière, Benoît Paire n'a pas passé le cap du 1er tour à Barcelone. Tête de série N.16, le Français a préféré abandonner à un jeu de la fin de la rencontre, alors qu'il était mené par le Kazakh Andrey Golubev 6-4, 5-1. Le 36e mondial n'est toujours pas au point après sa blessure au genou.

Les affaires de Benoît Paire ne s'arrangent pas. Blessé au genou et contraint à une longue pause après l'Open d'Australie où il avait été battu au 3e tour, il n'a remporté qu'un seul match en trois tournois. Revenu à la compétition à Casablanca, il avait perdu en quarts de finale contre Garcia-Lopez après avoir battu Albert Montanes en trois manches, lequel a pris sa revanche la semaine suivante au Masters 1000 de Monte-Carlo dès le 1er tour. En mettant le cap sur Barcelone, il espérait bien retrouver des sensations et de la confiance. Cela n'a pas été le cas.

Opposé à Andrey Golubev (60e mondial), il a été vaincu en une heure de jeu. Il n'a même pas attendu la fin du match sur le terrain, préférant se retirer alors qu'il était mené 6-4, 5-1. Demi-finaliste à Rome l'an dernier, Benoît Paire ne semble pas en mesure de rééditer une telle performance en ce moment. Après plus de deux mois d'absence suite à sa fissure au tendon rotulien, ce n'est pas illogique. Le problème, c'est qu'il en souffre encore, comme il l'avouait la semaine dernière à Monaco: "J'ai  quand même quelques petites douleurs et un peu d'appréhension sur certains coups." Pour ce joueur au caractère bien trempé et qui hait l'approximation, c'est encore plus difficile de jouer sans être en pleine possession de ses moyens.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze