Novak Djokovic US Open
Le joueur serbe Novak Djokovic | AFP - MIKE STOBE

Novak Djokovic a dû s'employer pour atteindre les quarts

Publié le , modifié le

Le numéro 1 mondial, Novak Djokovic, a remporté difficilement son 8e de finale à l'US Open contre l'Espagnol Roberto Bautista-Agut. Le Serbe a eu besoin de quatre sets 6-3, 4-6, 6-4, 6-3 pour se qualifier pour le 34e quart de finale de Grand Chelem de sa carrière, un total qui lui permet de rejoindre Ivan Lendl. Au prochain tour, "Nole" affrontera un autre Espagnol, le gaucher Feliciano Lopez qui a dompté le fantasque Italien Fabio Fognini en trois sets 6-3, 2-6, 7-6 (7/2), 6-1.

Cela faisait longtemps que Novak Djokovic n'avait pas connu ça à New York. Perdre un set avant les quarts de finale de l'US Open n'était pas dans les habitudes de Novak Djokovic. Telle mésaventure ne lui était pas arrivée depuis 2010 et une victoire en quatre sets au premier tour contre Victor Troïcki. Contre l'Espagnol Roberto Bautista-Agut cette nuit, le numéro 1 mondial ne peut s'en prendre qu'à lui-même puisque avec un premier set parfaitement géré (6-3), il a perdu le fil de la deuxième manche alors qu'il menait 4-2, 15/40 sur le service de son adversaire.

Un trou noir qui s'est traduit par un score d'un set partout au tableau d'affichage et 1-0 dans la troisième manche pour Bautista-Agut, 23e joueur mondial. Cela coûté une raquette au Serbe, explosée par sa frustration après la perte du deuxième set. "J'étais en colère contre moi-même. J'étais frustré de mener 4-2, 15/40 et de ne pas être capable de convertir ces opportunités et de perdre cinq jeux d'affilée. Je ne peux pas me permettre de le faire. Ça arrive. Je suis un joueur qui montre ses émotions", a expliqué Djokovic après la rencontre.

26e quart de finale d'affilée

"Roberto (Bautista-Agut) a mérité de remporter le deuxième set", a analysé Djokovic qui a tout de même retrouvé ses esprits par la suite. "Évidemment, à ce moment, ça n'a pas été facile, mais je suis parvenu à me rappeler mes précédentes expériences et à les utiliser pour savoir quoi faire. Le plus important est que j'ai réussi à trouver la solution pour l'emporter", a ajouté le numéro 1 mondial qui a conclu l'affaire en quatre sets et 3h03 de jeu. "Félicitations à lui pour le combat et pour m'avoir fait travailler. Ca été un match très physique, j'ai joué plus de trois heures et je suis heureux d'avoir pu me qualifier", a conclu le Serbe qui s'offre un 26e Grand Chelem d'affilée, série en cours, son 34e en carrière.

Avec ce chiffre, il rejoint Ivan Lendl à la quatrième place du classement derrière Andre Agassi (36), Jimmy Connors (41) et Roger Federer (45). En quarts, il affrontera un autre Espagnol mais pas celui attendu. En début de tournoi, les retrouvailles avec Nadal, quatre mois après Roland, étaient attendus mais c'est finalement Feliciano Lopez, 18e mondial, qui se dressera sur sa route. L'Espagnol a vengé son ami Nadal en dominant en quatre manches, Fabio Fognini, 6-3, 2-6, 7-6 (7/2), 6-1). Un quart déséquilibré sur le papier puisque Djokovic a remporté leur cinq précédentes confrontations. Un sixième mercredi, avec à la clé une 28e demie pour égaler... Ivan Lendl?

Les résultats de la journée

Simple messieurs (8e de finale)

Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Roberto Bautista (ESP/N.23) 6-3, 4-6, 6-4, 6-3
Feliciano López (ESP/N.18) bat Fabio Fognini (ITA/N.32) 6-3, 7-6 (7/5), 6-1
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.19) bat Benoît Paire (FRA) 6-4, 6-3, 6-4
Marin Cilic (CRO/N.9) bat Jérémy Chardy (FRA/N.27) 6-3, 2-6, 7-6 (7/2), 6-1