Jérémy Chardy
Le joueur de tennis tricolore Jérémy Chardy lors du tournoi de Dubai en février 2014 | AFP - MARWAN NAAMANI

Non retenu en Coupe Davis, Jérémy Chardy critique Arnaud Clément

Publié le , modifié le

En ce début d'année 2015, Jérémy Chardy n'a pas trop le sourire. Eliminé dès son entrée en lice à Indian Wells par Donald Young, il n'avait pas non plus été retenu par Arnaud Clément pour le premier tour de Coupe Davis contre l'Allemagne. Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet absents, il pensait pourtant mériter une place parmi les Bleus. La décision du capitaine l'a blessé.

Edouard Roger-Vasselin, 145e joueur mondial, Nicolas Mahut 126e, Jérémy Chardy 34e. Si on se fie au classement ATP, le troisième cité devrait être prioritaire en Coupe Davis en cas de forfait des cinq "habituels" (Tsonga, Monfils, Gasquet, Simon, Benneteau, tous mieux classés que Chardy). Mais lorsque Arnaud Clément annonce les arrivées de Roger-Vasselin et Mahut dans le groupe pour remplacer Tsonga et Gasquet forfaits pour le 1er tour de Coupe Davis face à l'Allemagne, c'est l'incompréhension qui domine chez le Palois.

"Sur cette sélection, ne pas avoir été pris, c'est vrai que ça m'a fait mal. J'étais super déçu", avoue Chardy ce mardi dans L'Equipe. S'il comprend "très bien" ne pas avoir été retenu lors de la première liste - celle avant les forfaits - il a eu du mal à avaler la pilule ensuite. "Richard déclare forfait. Je pensais être appelé. Mais il a pris Edouard (Roger-Vasselin, ndlr), comme cinquième homme. Je n'ai rien contre Nico (Mahut, ndlr) ou Edouard, de très bons joueurs. Mais si Arnaud pense qu'ils sont devant moi pour joueur en simple, je me dis qu'il faut six blessés pour qu'on me sélectionne. Quand je résume la situation, je me dis qu'il n'a pas du tout confiance en moi", assure-t-il.

Mérite

A 28 ans, Jérémy Chardy n'a disputé que deux matches en Coupe Davis qu'il a remportés face à l'Autriche en 2011. Une compétition qui lui tient à coeur et qu'il aimerait goûter à nouveau. C'est un de ses objectifs et il pense le mériter lui qui a "fini entre 29e et 32e les quatre dernières saisons". Il s'interroge sur les choix de Clément qui a préféré prendre trois joueurs de double - Benneteau, Roger-Vasselin et Mahut - alors que Simon et Monfils n'étaient pas au mieux après leur simple.

Il paye sans doute le fait de ne pas être spécialiste du double. "J'ai l'impression que, si tu ne fais pas cinquante tournois en double dans l'année, t'es pas assez fort pour le jouer" en Coupe Davis, estime-t-il. Il n'a pas encore croisé Arnaud Clément pour lui parler de ses états d'âme. Toutefois le joueur a tenu à préciser que ses paroles n'étaient pas "contre lui (Clément, ndlr), ni contre l'équipe". "Je suis super content qu'ils aient gagné en Allemagne", a-t-il conclu. Un résultat qui donne raison à Clément, pour l'instant.