Nishikori retrouve le dernier carré à Barcelone pour défier Medvedev

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Le Japonais Kei Nishikori
Le Japonais Kei Nishikori | AFP - Joan Valls / NurPhoto

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Vainqueur du tournoi de Barcelone en 2015 et 2016, finaliste en 2017 mais éliminé dès le 1er tour en 2018, Kei Nishikori (N.4) s'est de nouveau qualifié pour les demi-finales. Mais cela n'a pas été facile face au 104e mondial, le lucky-loser Roberto Carballes Baena 6-4, 7-5 en un peu mois de 2h de jeu. Le Japonais affrontera le Russe Daniil Medvedev (N.7), pour un 4e duel entre les deux hommes. Le Nippon mène 2-1.

Pour la troisième fois de la saison, Kei Nishikori se hisse en demi-finale d'un tournoi. Après ses éliminations très précoces à Dubai, Indian Wells (2e tour) ainsi qu'à Miami et Monte-Carlo (1er tour), il retrouve la lumière. Et un peu de confiance. Même si cette qualification n'a pas été aussi facile à décrocher que l'écart entre les deux adversaires auraient pu le laisser penser. En effet, le Nippon affrontait le 104e mondial, Roberto Carballes Baena. Intégré au tableau final, il a bénéficié d'un parcours simplifié par les sorties de route inattendues des cadors. Dispensé de 1er tour, opposé au 276e mondial au 2e, puis tombeur dans un bel exploit de Garin (48e mondial) qui avait disposé de Shapovalov (N.9) au tour précédent, l'Espagnol s'est donc retrouvé en quarts de finale. 

Et il a opposé une belle résistance face à Kei Nishikori. 1h53 de combat, cela s'est révélé plus dur que lors de ses victoires sur Fritz (58e mondial) ou Auger-Aliassime (31e mondial).