Nadal Rafael bras levés sourire 09 2010
La joie de Rafael Nadal | AFP - Emmanuel Dunand

Nadal/Monfils, finale de Samouraïs

Publié le , modifié le

Le numéro 1 mondial espagnol Rafael Nadal s'est qualifié pour la finale du tournoi de Tokyo en battant le Serbe Viktor Troicki en trois sets 7-6 (7/4), 4-6, 7-6 (9/7). Il affrontera Gaël Monfils vainqueur dans l'autre demi-finale du Tchèque Radek Stepanek 6-3, 6-3. Nadal partira favori mais il ne semble pas évoluer à son meilleur niveau tandis que Monfils retrouve la grande forme.

Rafael Nadal a rencontré toutes les peines du monde pour venir à bout d'un Victor Troïcki très solide. Si le Majorquin s'est qualifié pour sa huitième finale de l'année, la première depuis son sacre à Flushing Meadows, il le doit à sa faculté de mieux négocier les points importants. Il a ainsi sauvé deux balles de match avant de s'imposer 9-7 au jeu décisif du troisième acte. "J'ai perdu ma concentration après le premier set. C'est une longue saison, avec beaucoup de pression, et dans ces conditions, c'est facile de perdre sa concentration", s'est justifié Nadal. Son bilan de six victoires à une contre Gaël Monfils lui confère un avantage psychologique indéniable avant la finale de dimanche.

Un peu plus tôt, le Parisien avait remporté la première demi-finale 6-3, 6-3, en  réussissant face à Stepanek une belle série de passings et en gardant le  contrôle du match de bout en bout. "Je suis vraiment heureux d'atteindre la finale pour la première fois à  Tokyo", a déclaré le Français, éliminé au stade des demi-finales l'an dernier  par son compatriote Jo-Wilfried Tsonga qui était allé jusqu'au bout. Stepanek a d'abord semblé le premier en position de force quand il a eu  l'occasion de faire le break au sixième jeu du premier set grâce à quelques  retours de revers gagnants. Mais Monfils s'est sorti d'affaire en sortant un  ace.

Il a ensuite fait le break deux fois d'affilée et bouclé la première manche  d'un superbe coup droit. Scénario limpide dans le second set: Monfils a fait le break au sixième jeu  et conclu le match par son cinquième ace de la journée. "C'était dur parce qu'il n'y a pas beaucoup de joueurs comme lui, je veux  dire des spécialistes du service-volée," a dit Monfils, qui avait perdu contre  Stepanek au tournoi de Brisbane en début d'année. "J'ai essayé de bien  retourner, d'avoir un jeu solide, et de le faire monter à la volée chaque fois.  Et j'ai eu un peu de chance...", a expliqué le Français, tête de série numéro cinq. "A Brisbane, j'avais un problème à l'épaule, aussi je ne pouvais pas servir  à 100 %. Aujourd'hui, je suis arrivé en étant très fort. Cela a fait la  différence", a ajouté le Français qui est optimiste pour le tournoi de Shanghai  la semaine prochaine.

Simple messieurs (Demi-finales)

Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Viktor Troicki (SRB) 7-6 (7/4), 4-6, 7-6 (9/7)
Gaël Monfils (FRA/N.5) bat Radek Stepanek (CZE) 6-3, 6-3