Nadal veut que ses contrôles antidopage soient rendus publics

Nadal veut que ses contrôles antidopage soient rendus publics

Publié le , modifié le

Accusé en mars dernier de dopage par Roselyn Bachelot, Rafael Nadal a annoncé, lundi, avoir porté plainte pour diffamation à l'encontre de l'ancienne ministre des Sports. Ce mardi, le Majorquin poursuit sur sa lancée : il a fait parvenir une lettre à la fédération internationale de tennis dans laquelle il demande à ce que l'ensemble des résultats de ses contrôles antidopage soient rendu public dans une volonté de "transparence" et "d'honneteté", explique le nonuple vainqueur de Roland-Garros.

"J’ai été récemment accusé publiquement par une ancienne ministre des sports d’un pays très important comme la France d’être dopé et d’avoir été couvert par les autorités, rappelle Rafael Nadal en préambule de sa lettre qu'à pu se procurer L'Equipe. Je sais combien de fois j’ai été testé, en compétition et hors compétition. S’il vous plaît, rendez toutes mes informations publiques. S’il vous plaît, rendez public mon passeport biologique, tous mes contrôles anti-dopages. Je vous demande de communiquer quand je suis testé et les résultats dès qu’ils sont sortis de vos laboratoires". 

Convaincu que son sport est "propre" et blessé par les accusations dont il a été l'objet, Nadal espère que sa demande ne restera pas lettre morte. Il va même plus loin en demandant à la Fédération internationale de tennis de poursuivre en justice toute personne qui accuserait sans preuves.

L'IFT n'a pour le moment pas communiqué sur cette lettre de Rafael Nadal et rien n'indique que la demande de l'Espagnol trouvera échos chez d'autres joueurs du circuit. 

Isabelle Trancoën