Rafael nadal 022013
Rafael Nadal | AFP

Nadal veut finalement faire Indian Wells et Miami

Publié le , modifié le

Contrairement à ce que les médias espagnols annonçaient hier, Rafael Nadal n'a pas l'intention de faire l'impasse sur les deux Masters 1000 d'Indian Wells et Miami. Présent à Acapulco où il a franchi le 1er tour, il a déclaré: "Mon intention est d'aller à Indian Wells, c'est ma priorité de jouer là-bas, mais si je ne me sens pas bien, pas en état, alors il me faudra prendre une décision".

Rafael Nadal n'est pas encore revenu à son meilleur niveau. Mais il n'a pas encore perdu son goût pour le combat. Malgré un physique encore bien loin d'être la machine passée, il se remet dans le rythme de la compétition avec la tournée sud-américaine sur terre-battue. C'est de là bas qu'il a démenti l'information, divulguée par Marca, qu'il n'irait pas faire la mini-tournée américaine, au mois de mars. "Mon intention est d'aller à Indian Wells, c'est ma priorité de jouer  là-bas, mais si je ne me sens pas bien, pas en état, alors il me faudra prendre une décision", a -t-il dit après avoir franchi le 1er tour à Acapulco.  "Mon objectif au jour le jour est de récupérer mon genou jusqu'à son retour  à 100%, de redevenir compétitif et de m'entraîner à bloc le plus vite  possible", a-t-il expliqué. "Si c'est le cas, alors les objectifs restent ce qu'ils ont toujours été. Si je ne me rétablis pas, nous l'accepterons et nous gérerons calmement,  en restant positifs. Nous continuerons à travailler, pour qu'une fois remis je  redevienne compétitif au plus haut niveau le plus rapidement possible."

Finaliste à Vina del Mar pour son tournoi de reprises sept mois après sa dernière compétition, vainqueur à Sao Paulo la semaine suivante, l'ancien N.1 mondial travaille, mais sait ce qui lui reste à faire pour retrouver son niveau de jeu. "Il faut récupérer la vitesse et la concentration qui ne reviennent qu'avec  la compétition, et sept mois sans compétition, ça se paie". Son entourage, et Toni, son oncle-entraîneur, voient lucidement l'évolution: "Rafa a terminé en très bon état à Sao Paulo en remportant le titre face à  (l'Argentin) David Nalbandian. Maintenant, il s'agit de surveiller comment le  genou se rétablit. Nous devons être prudents quant au retour de Rafa sur court  dur, mais le fait est qu'il se sent vraiment très bien à Acapulco, et qu'à  aucun moment il ne m'a dit avoir décidé de ne pas jouer sur dur aux  Etats-Unis".