Nadal sur sa lancée

Nadal sur sa lancée

Publié le , modifié le

Trois jours après son 8e succès consécutif à Monte-Carlo, Rafael Nadal (N.1) n'a pas été dépaysé sur la terre-battue de Barcelone pour son entrée en lice. Lors du 2e tour, il a disposé de son compatriote Garcia-Lopez 6-1, 6-2. David Ferrer (N.3) tente d'oublier son élimination précoce à Monaco en battant le Serbe Krajinovic 6-0, 6-3. Benoît Paire a été arrêté par un autre Ibère, Albert Ramos (N.17) 6-3, 7-5, tout comme l'Australien Tomic (N.15), sorti par Montanes.

Cela ne fait pas partie des plus gros déplacements et des plus grands dépaysements de l'année sur le circuit. Mais après une semaine intense sur le Rocher pour conquérir une 8e couronne consécutive et aussi mettre fin à une série noire de 7 défaites contre Novak Djokovic en finale, Rafael Nadal a eu trois jours pour passer en mode catalan. Pour son entrée en lice dans le tournoi de Barcelone, le Majorquin n'a fait qu'une bouchée de son compatriote Guillermo Garcia-Lopez 6-1, 6-2. En 1h20, le 78e mondial, qui s'est quand même permis de luxe de battre une fois le leader du tennis ibère (en 2010 sur dur à Bangkok) en quatre affrontements, a vu son parcours s'achever. Et Rafael Nadal, vainqueur de six des sept dernières éditions de l'épreuve barcelonaise, garde le rythme du maître de la terre-battue, qu'il est depuis bien longtemps. Et il serait bien étonnant que le Colombien Farah, tombeur d'Andujar (N.16) 7-6 (10/8), 4-6, 7-5, parvienne à interrompre l'avancée de l'ancien N.1 mondial.

David Ferrer se trouve dans une toute autre situation. Après avoir perdu sa 5e place mondiale au profit de Jo-Wilfried Tsonga, l'Espagnol doit tenter d'oublier sa cruelle déconvenue de Monte-Carlo, où il a été éliminé dès son entrée en lice par le Brésilien Bellucci (6-3, 6-2). Finaliste sortant de l'épreuve, il a ainsi abandonné beaucoup de points, laissant le Français plus longtemps dans le quinté de tête. Et à Barcelone, il a encore une sacrée pression sur les épaules, puisqu'il en est également le finaliste sortant. Il a fait un premier pas vers le retour de la confiance, en disposant sans frayeur du Serbe Filip Krajinovic 6-0, 6-3 en moins d'une heure, un joueur pointant au 789e rang mondial et titulaire d'une invitation. Inutile de dire que ce n'est pas ce succès qui va redonner le sourire à la tête de série N.3, qui pourrait légèrement le retrouver s'il bat au prochain tour Albert Montanes. 69e mondial, son compatriote a réalisé une belle performance en dominant l'Australien Bernard Tomic (N.15), dont la terre n'est pas la meilleure surface, 6-0, 5-7, 7-5.

Résultats du 2e tour

Kevin Anderson (RSA/N.13) bat Federico Del Bonis (ARG) 7-6 (7/5), 7-6 (7/5)
Kei Nishikori (JPN/N.8) bat Mikhail Kukushkin (KAZ) 6-3, 4-6, 6-0
Albert Montanes (ESP) bat Bernard Tomic (AUS/N.15) 6-0, 5-7, 7-5
David Ferrer (ESP/N.3) bat Filip Krajinovic (SRB) 6-0, 6-3
Milos Raonic (CAN/N.11) bat Igor Andreev (RUS) 6-4, 6-1
Santiago Giraldo (COL) bat Robin Haase (NED) 6-4, 6-3
Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Guillermo Garcia-Lopez (ESP) 6-1, 6-2
Albert Ramos (ESP/N.17) bat Benoît Paire (FRA) 6-3, 7-5
Jarkko Nieminen (FIN) bat Eduardo Schwank (ARG) 6-3, 6-7 (4/7), 6-4
Janko Tipsarevic (SRB/N.5) bat Victor Hanescu (ROM) 7-5, 6-4
Kevin Anderson (RSA/N.13) bat Federico Del Bonis (ARG) 7-6 (7/5), 7-6 (7/5)
Feliciano Lopez (ESP/N.7) bat Flavio Cipolla (ITA) 6-4, 6-3
Robert Farah (COL) bat Pablo Andújar (ESP/N.16) 7-6 (10/8), 4-6, 7-5
Frederico Gil (POR) bat João Sousa (POR) 4-6, 6-4, 6-3

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze