Rafael Nadal coup droit 1er tour Roland-Garros 2010
Rafael Nadal | AFP - Boris Horvat

Nadal se promène, Gasquet s'accroche

Publié le , modifié le

Rafael Nadal, tête de série N.1, n'a pas fait de détail au 2e tour du tournoi de Barcelone, en écartant son compatriote Daniel Gimeno Traver 6-1, 6-1. Pas de souci non plus pour David Ferrer face à l'Argentin Carlos Berlocq 6-2, 6-2. Ce fut plus accroché pour Richard Gasquet, qui s'est débarrassé du Slovène Blaz Kavcic en trois sets 6-3, 4-6, 6-2. Défaite de Soderling, battu par le Croate Dodig 6-2, 6-4.

Nadal n'avait pas trop envie de s'attarder dans la chaleur catalane. Il a donc installé son turbo face à son malheureux  compatriote Daniel Gimeno Traver, pour le pilonner dans tous les sens et lui donner le tournis. 1 heur 06 minutes plus tard, après 82% de points gagnés derrière la première balle, 4 breaks réalisés et un total de deux tiers des points gagnés, Nadal quittait le court en vainqueur. Son adversaire, pourtant bon joueur sur cette surface, n'a pas eu le temps de respirer. Au prochain tour, Nadal devrait logiquement se montrer tout aussi performant face au modeste Colombien Santiago Giraldo, vainqueur d'un autre Espagnol, Albert Ramos, en trois manches 6-3, 4-6, 6-3.

David Ferrer avait lui aussi sorti pour l'occasion son arme des destruction massive. Le pauvre Argentin Carlos Berlocq en a fait les frais 6-2, 6-2. Dans un tournoi qui lui réussi bien (deux fois demi-finaliste et deux fois finaliste lors des quatre dernières années) Ferrer, porté par le public, a complétement débordé son adversaire qui ne lui a guère imposé de résistance. En 8e de finale, il sera opposé au Roumain Victor Hanescu qui a tout de même réussi la performance de sortir le Sud-Africain Kevin Anderson (N.14) 6-4, 6-4. 

Pour Richard Gasquet les tours se suivent et se ressemblent. Après un premier tour déjà compliqué,le Français, tête de série N.9, a de nouveau dû s'employer pour s'en sortir face au modeste Slovène Kavcic, après avoir une fois traverser un sérieux passage à vide dans le deuxième set. Malgré tout, Gasquet a su trouver suffisamment de ressources pour se remettre d'aplomb et obtenir un succès malgré tout logique 6-3, 4-6, 6-2 et valider son billet pour leshuitièmes de finale. Il jouera donc sa place en quartsde finale contre Gaël Monfils.

La grosse surprise est venue du Croate Ivan Dodig, qui a fait mettre les genoux à terre à Robin Söderling, tête de série N.3. Le Suédois, pourtant très performant habituellement sur terre battue a semblé complètement débordé dans cette rencontre. Le finaliste 2010 de Roland-Garros n'a jamais pu imposer son rythme et sa puissance, poussé sur la défensive par Dodig qui s'est imposé 6-2, 6-4.   

Ferrero toujours vert

A 31 ans, et après une double opération, Juan Carlos Ferrero a poursuivi sa route. Vainqueur de l'Allemand Mischa Zverev au 2e tour (6-4, 7-5), l'Espagnol prouve qu'il est toujours un sacré client sur terre battue.  "El Mosquito" pique toujours, et sans doute lui même n'espérait pas lui-même un retour aussi réussi. Vainqueur de son premier match la veille contre le Belge Xavier Malisse, après une double opération au poignet droit et au genou gauche qui l'avait éloigné des terrains depuis le dernier US Open, l'ex-numéro 1 mondial retrouve peu à peu ses sensations sur sa surface de prédilection. Zverev en a fait les frais, battu par le toujours bondissant vainqueur de Roland Garros. Ce dernier, qui avait fait une très belle saison sur terre battue l'an passé, avec notamment des titres à Costa do Sauipe, Buenos Aires, Umag et une finale à Acapulco, se donne encore deux ans au plus haut niveau avant de raccrocher ses raquettes.

Benoît Paire peut nourrir quelques regrets. En remportant solidement la première manche face à Albert Montanes, le Français amontré toutes les qualités qu'il pouvait déployer sur terre battue. Mais il n'a su garder la constance, a plongé au 2e set avant de se reprendre dans le troisième, mais trahi par son service il 'na pas pu contenir l'Espagnol. Montanes s'en sort bien en l'emportant 6-7, 6-1, 6-4. Au tour suivant il retrouvera Jurgen Melzer.  Tête de série N.6 et particulièrement à l'aise sur terre, l'Autrichien n'a pas fait de sentiment face à Marcel Granollers 6-1, 6-3. Pas de miracle pour Edouard Roger-Vasselin, qui a bien résisté à Nikolya Davydenko, notamment dans le deuxième set, avant de baisser pavillon devant le Russe qui s'impose finalement 6-2, 7-6.

Les résultats

Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Daniel Gimeno (ESP) 6-1, 6-1
Santiago Giraldo (COL) bat Albert Ramos (ESP) 6-3, 4-6, 6-3
Richard Gasquet (FRA) bat Blaz Kavcic (SLO) 6-3, 4-6, 6-2
Kei Nishikori (JPN) bat Rui Machado (POR) 6-1, 6-4
Albert Montanes (ESP) bat Benoît Paire (FRA) 6-7 (3/7), 6-1, 6-4
Victor Hanescu (ROM) bat Kevin Anderson (RSA/N.14) 6-4, 6-4
David Ferrer (ESP/N.4) bat Carlos Berlocq (ARG) 6-2, 6-2
Simone Vagnozzi (ITA) bat Juan Monaco (ARG) 6-3, 6-2
Juan Carlos Ferrero (ESP) bat Mischa Zverev (GER) 6-4, 7-5
Feliciano Lopez (ESP) bat Guillermo Garcia-Lopez (ESP) 6-7 (2/7), 6-3, 6-4
Jurgen Melzer (AUT/N.6) bat Marcel Granollers (ESP) 6-1, 6-3
 Nikolay Davydenko  (RUS) bat Edouard Roger-Vasselin (FRA) 6-2, 7-6 (13/11)
Ivan Dodig (CRO) bat Robin Soderling (SWE/N.3) 6-2, 6-4