Rafael Nadal, Doha
Rafael Nadal | MARWAN NAAMANI / AFP

Nadal poussé dans ses retranchements

Publié le , modifié le

Rafael Nadal a souffert pour se débarrasser de la révélation de ce tournoi de Doha, l’épatant allemande Peter Gojowczyk. L’Espagnol (N.1) s’est finalement imposé en trois manches, 4-6, 6-2, 6-3. Il retrouvera ce samedi Gaël Monfils (31e mondial) qui a écrasé (6-3, 6-2) Florian Mayer en à peine une heure (et sur un ace pour finir). Le Parisien a réussi 30 coups gagnants et marqué 75% des points après sa première balle (contre un faible 53% pour l'Allemand).

Rafael Nadal est bien là. Après un premier set difficile, l'octuple lauréat de Roland-Garros a su s'arracher pour déborder son adversaire sans complexe. Il a conclu logiquement non sans saluer respectueusement son rival sur la poignée de main. 

Nadal: "j'ai très envie de gagner"

"Le début du deuxième set a été très important. J'ai pu me montrer un peu plus agressif, c'était déterminant", a souligné Rafa. "J'ai très envie de gagner ici, ce serait une première pour moi, confirme-t-il. J'ai beaucoup de supporters, ce serait sympa."

Monfils, qui a déjà perdu deux finales ici, s’est lui réjoui de retrouver le numéro 1 mondial en finale du premier tournoi de l’année. "Ca va être intéressant. Il a réussi une saison 2013 incroyable." Nadal mène 8-2 dans leurs confrontations et il partira favori. Il reste toutefois prudent.

"Le point positif est que je suis arrivé en finale sans véritable  préparation", a affirmé Nadal pour expliquer son parcours un peu délicat. Il  faisait aussi allusion au fait qu'il avait dû subir des traitements à ses  genoux, ce qui avait limité son travail lors de l'inter-saison. "J'ai besoin de beaucoup mieux jouer demain pour avoir une chance de  gagner. Si je n'améliore pas mon niveau de tennis, mon rythme et ne joue pas  davantage à l'intérieur du court, ma chance de gagner sera réduite", a-t-il  conclu.

vidéo: Nadal et Monfils qualifiés pour la finale à Doha

Voir la video