Nadal Rafael moue 06 2010
Rafael Nadal dubitatif | AFP - Adrian Dennis

Nadal forfait à Bercy

Publié le , modifié le

Rafael Nadal, numéro un mondial, a déclaré forfait pour le tournoi Masters 1000 de Paris-Bercy qui débute dimanche en raison d'une tendinite au bras gauche. Finaliste en 2007, quart de finaliste en 2008, demi-finaliste en 2009, l'Espagnol va donc perdre beaucoup de points au classement ATP, et les organisateurs du tournoi une des plus grandes têtes d'affiche deux jours après le retrait de Jo-Wilfried Tsonga.

Cela rappelle les "heures sombres" du tournoi. L'époque où l'accumulation de matches et de tournois en fin de saison, la surface différente et surtout la proximité du Masters, conduisaient certains favoris comme Roger Federer ou Rafael Nadal à faire l'impasse sur Bercy. Depuis trois ans, le problème semblait résolu. Mais après le forfait de Jo-Wilfried Tsonga, les organisateurs du BNP Paribas Masters de Bercy doivent déplorer le retrait de Rafael Nadal. Il souffre d'une tendinite au bras gauche, et poursuit ainsi sa série à Bercy. Sifflé par le public en 2008 pour avoir abandonné en quarts de finale contre Nikolay Davydenko, l'Ibère n'a jamais remporté cette épreuve, comme Roger Federer d'ailleurs. Ce ne sera pas encore pour cette année. "Je suis très malheureux de ne pas jouer à Paris-Bercy cette année. A cause d'une petite tendinite au bras gauche pour avoir un peu trop forcé à l'entraînement cette semaine, je dois me reposer six/sept jours", a déclaré le Majorquin. "Ce n'est rien d'inquiétant, mais le médecin m'a dit que je devais pendant ce temps passer par une phase de rééducation intensive".

L'Espagnol, qui n'a plus joué depuis le 14 octobre et son élimination par l'Autrichien Jürgen Melzer en huitièmes de finale du tournoi de Shanghai, souffrirait d'un problème de santé. Il devait venir à Paris dans la soirée pour faire constater sa blessure dont la nature et la gravité étaient encore inconnues des organisateurs. A l'heure où le tirage au sort du tableau du tournoi est effectué, le BNP Paribas Masters se voit amputé de sa plus grosse tête d'affiche.