Rafael Nadal
Rafael Nadal. | PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

Nadal fait craquer Ferrer

Publié le , modifié le

Malmené comme il ne l’avait pas été depuis longtemps par David Ferrer vendredi, Rafael Nadal a fini par renverser la vapeur et venir à bout de son compatriote (4-6, 7-6 (7/3), 6-0) pour décrocher son billet pour les demi-finales du Masters 1000 de Madrid. Andy Murray (N.3) a baissé pavillon face à Tomas Berdych (N.6) vainqueur 6-4, 7-6. ET après son exploit face à Federer la veille, Nishikori s'est lui incliné face à Andujar (6-3, 7-5).

Cela faisait deux ans et demi que David Ferrer n’avait pas remporté la moindre manche face à Nadal. S’il est parvenu à conjurer le sort en s’octroyant la première manche (6-4) jeudi en quart de finale à Madrid, Ferrer n’a pas réussi à prendre le meilleur sur un Nadal pourtant pas au top de sa forme. Mené un set et un break à rien, le Majorquin a une nouvelle fois fait parler son mental pour retourner la situation et dérouler dans la dernière manche. C'est la septième demi-finale d'affilée pour Nadal depuis son retour à la compétition. 

Mais tout ne fut pas simple pour le septuple vainqueur de Roland-Garros. Peu à l'aise face aux variations de son adversaire, Nadal commet des fautes directes et laisse Ferrer s'échapper. Malgré un sursaut d'orgueil et un debreak pour revenir à 4-4, le n°5 mondial cède à nouveau et laisse filer ce premier set. 

Ferrer et son complexe d'infériorité

Mené 4-2 dans la seconde manche, Rafael Nadal vacille mais s'accroche. Ferrer, réputé pour avoir parfois les nerfs fragiles et qui cultive un  complexe d'infériorité par rapport à Nadal, fait alors un très mauvais choix sur un coup droit qui aurait pu lui offrir deux balles de match. Nadal en profite pour survivre jusqu'au tie-break où Ferrer entame son effondrement avant de disparaître de la circulation dans le troisième set. 

Battu pour la quinzième fois de suite par Nadal sur terre battue, Ferrer, n°4 mondial, laisse ainsi son illustre compatriote poursuivre sa route dans un tableau dégagé, avec une demi-finale face à l'Espagnol Pablo Andujar, vainqueur de Kei Nishikori (6-3, 7-5) plus tard dans la soirée. Tombeur de Roger Federer au tour précédent, le Japonais s'est donc incliné face à un joueur issu des qualifications. 

Quarts de finale

Tomas Berdych (CZE/N.6) bat Andy Murray (GBR/N.3) 7-6 (7/3), 6-4
Rafael Nadal (ESP/N.5) bat David Ferrer (ESP/N.4) 4-6, 7-6 (7/3), 6-0
Pablo Andújar (ESP) bat Kei Nishikori (JPN/N.14) 6-3, 7-5

Victor Patenôtre