Nadal
Nadal | AFP/Long/Imaginechina

Nadal et Simon trébuchent également

Publié le , modifié le

En quête de points en vue du Master de Londres fin novembre, Gilles Simon (N.8) et Nicolas Almagro (N.7) ont réalisé une mauvaise opération, jeudi, au Masters 1000 de Shanghai. En 8e de finale, le Français a trébuché face au qualifié australien Matthew Ebden (6-2, 2-6, 7-6[8]) tandis que l'Espagnol s'est incliné en 8e face à l'Américain Andy Roddick, tête de série N.10 (6-3, 6-4). Rafael Nadal a quant à lui été surpris par l'Allemand Florian Mayer, 7-6 (5), 6-3.

Le Serbe Novak Djokovic est assuré de terminer l'année en tant que N.1 mondial après la défaite de son dauphin Rafael Nadal en huitièmes de finale. Sur la touche en ce moment à cause d'une blessure au dos, Djokovic, qui  était devenu N.1 en remportant Wimbledon début juillet, ne peut plus être  rejoint en tête du classement mondial, a calculé l'ATP.

Avec sa 9e place mondiale à la Race, Nicolas Almagro sait que chaque partie peut le rapprocher ou l'éloigner du sésame pour le Masters de Londres. En s'inclinant contre Andy Roddick au 3e tour à Shanghaï, il a fait un pas en arrière. Mais cette course ne se fait pas en solitaire, puisque les performances de ses rivaux (Tsonga éliminé) peuvent encore l'inciter à l'optimisme. Mais l'Espagnol a tout de même pris une belle claque, en seulement 1h11, contre un ancien N.1 mondial qui a de plus en plus de mal à retrouver le Top 10. Mais il a toujours son service, et avec 11 aces et aucune balle de break concédée, la tête de série N.10 s'est hissée avec autorité (6-3, 6-4) en quarts de finale.

Il ne changera pas beaucoup de style de jeu en face de lui, puisqu'il sera opposé à David Ferrer. Le 5e joueur mondial a souffert pour se débarrasser de son compatriote Juan Carlos Ferrero. Auteur d'un bon tournoi (victoires sur Youzhny et Verdasco), l'ancien N.1 mondial a posé bien des soucis pour s'incliner, au bout de 2h de match, 1-6, 7-5, 6-2. Pour son premier match du tournoi, Tursunov ayant déclaré forfait au tour précédent, Andy Murray (N.2) a dû batailler un peu face à Stanislas Wawrinka (N.13). Le Suisse a en effet arraché un set à l'Ecossais lors des 2h11 de jeu. Mais, Murray, tenant du titre, a eu le dernier mot (6-4, 3-6, 6-3). Au prochain tour, il sera opposé à l'Australien Matthew Ebden. Issue des qualification, ce dernier a créé la surprise en sortant le Français Gilles Simon (N.8). Onzième à la Race et donc lorgnant fortement en direction du Master de Londres, Simon s'est incliné en un peu plus de deux heures de jeu (6-2, 2-6, 7-6[8]) et voit donc ces espoirs londoniens amoindris.

Corrigé en finale du tournoi de Tokyo par Anady Murray (3-6, 6-2, 6-0), Rafael Nadal est peut-être encore groggy de cette mésaventure. Le N.2 mondial a en effet été éliminé en deux sets par un joueur à sa portée, l'Allemand Florian Mayer. Ce dernier s'est imposé sans trop de difficulté face au redoutable joueur espagnol (7-6(5), 6-3). Ces Masters 1000 ne sont visiblement pas la tasse de thé du Majorquin, qui avait déjà été éliminé précocement au deuxième tour à Montréal et en quarts à Cincinnati. Pourtant détenteur du record de victoires dans cette catégorie (19), Nadal a peut-être décidé de lever un peu le pied avant le Masters de Londres. Désormais, les organisateurs du tournoi se retrouvent sans aucun joueur du top 3, après les forfaits de Novak Djokovic et Roger Federer.

Décidément ce tournoi ne réussit pas aux favoris puisque, dans le dernier huitième de finale du jour, Tomas Berdych (N.6) a dû baisser pavillon face à l'Espagnol Feliciano Lopez, qui l'a emporté 6-4,6-4.

Résultats

3e tour :
Andy Roddick (USA/N.10) bat Nicolas Almagro (ESP/N.7) 6-3, 6-4
Oleksandr Dolgopolov Jr. (UKR/N.12) bat Bernard Tomic (AUS) 5-7, 6-1, 6-0
David Ferrer (ESP/N.3) bat Juan Carlos Ferrero (ESP) 1-6, 7-5, 6-2
Kei Nishikori (JPN) bat Santiago Giraldo (COL) 7-6 (8/6), 4-6, 6-3
Andy Murray (GBR/N.2) bat Stanislas Wawrinka (SUI/N.13) 6-4, 3-6, 6-3
Matthew Ebden (AUS) bat Gilles Simon (FRA/N.8) 6-2, 2-6, 7-6 (10/8)
Florian Mayer (ALL) bat Rafael Nadal (ESP/N.1) 7-6 (5), 6-3
Feliciano Lopez (ESP) bat Tomas Berdych (TCH/N.6) 6-4, 6-4

Déclarations

Rafael Nadal:  "C'est décevant. Cette défaite fait mal, je me sentais bien ces dernières semaines mais aujourd'hui ce n'était pas mon jour. Lui a bien joué, moi non. Mon retour de service a été horrible. Je n'ai gagné que quatre points sur sa première balle. Avec ça je ne peux pas gagner."

Isabelle Trancoën