Andy Murray
L'Ecossais Andy Murray | AFP - KATSUMI KASAHARA

Nadal et Murray tranquilles

Publié le , modifié le

Les portes des quarts de finale se sont ouvertes assez facilement pour Rafael Nadal (N.1) et Andy Murray (N.2). L'Espagnol a dominé le grand espoir canadien Milos Raonic 7-5, 6-3, pour affronter au prochain tour le Colombien Santiago Giraldo, tombeur de Tursunov 6-4, 7-6 (7/4). Pour sa part, le Britannique a expédié Alex Bogomolov Jr 6-1, 6-2. David Ferrer (N.3) a éprouvé beaucoup plus de difficultés face à l'Australien Matthew Ebden 4-6, 6-2, 6-2.

Les années se suivent et se ressemblent pour Milos Raonic. L'an dernier, au même stade du tournoi de Tokyo, il avait subi la loi de Rafael Nadal en deux manches. C'était alors leur premier affrontement sur le circuit principal. Pour le deuxième duel, c'est encore à Tokyo que la scène s'est déroulée, et encore une fois, l'Espagnol s'est imposé en deux manches. Désormais membre du Top 30, l'espoir canadien fait partie de ces joueurs dont on se méfie sur le circuit. Mais il est encore un peu tendre pour l'ancien N.1 mondial, qui ne lui a pas laissé la moindre opportunité de faire le break, transformant pour sa part les deux seules possibilités. En 1h30, le N.2 mondial s'est imposé 7-5, 6-3 pour se qualifier pour les quarts de finale d'un tournoi dont il est le tenant du titre.

Pour atteindre le dernier carré, l'Ibère a évité la puissance parfois destructrice de Dmitry Tursunov, battu en 2h par Santiago Giraldo. Le Colombien est parvenu à profiter d'une relative faiblesse au service du Russe pour lui subtiliser par deux fois son engagement, se procurant la bagatelle de sept balles de break en tout et pour tout sur ce match. En un peu moins de 2h, Giraldo s'impose 6-4, 7-6 (7/4), n'ayant laissé que deux balles de break (pour une perdue) en route. C'est plutôt une bonne nouvelle pour Nadal, qui n'a jamais perdu contre le 53e mondial en trois affrontements, et qui l'avait déjà dominé l'an dernier dans ce même tournoi. L'Espagnol a peut-être l'impression de vivre une journée sans fin au Japon.

Pour Andy Murray, le 2e tour n'a été qu'une formalité. Il a passé moins d'une heure sur le terrain pour écarter sans ménagement l'Américain Alex Bogomolov Jr 6-1, 6-2, en réalisant un total de 11 aces sans la moindre double faute. C'est dire si l'Ecossais a survolé son sujet, et un 38e mondial qui l'avait pourtant dominé cette année à Miami. La tête de série N.2 devra passer un test très intéressant en quarts de finale face à David Nalbandian. L'Argentin a beaucoup souffert dans la première manche face à Ivan Dodig, et le Croate a ensuite fléchi face au Sud-Américain, s'inclinant 7-6 (7/2), 6-2. Opposé pour la première fois de sa carrière à Matthew Ebden, issu des qualifications, David Ferrer a connu quelques sueurs froides. Le 137e mondial a contraint la tête de série N.3 à passer près de 2h sur le terrain. Mais l'Australien a fini par s'incliner 4-6, 6-2, 6-2.

Résultats

2e tour
Santiago Giraldo (COL) bat Dmitry Tursunov (RUS) 6-4, 7-6 (7/4)
David Ferrer (ESP/N.3) bat Matthew Ebden (AUS) 4-6, 6-2, 6-2
Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Milos Raonic (CAN) 7-5, 6-3
Andy Murray (GBR/N.2) bat Alex Bogomolov Jr. (USA) 6-1, 6-2
David Nalbandian (ARG) bat Ivan Dodig (CRO) 7-6 (7/2), 6-2