Rafael Nadal - Madrid 2015
Rafael Nadal aura quelques records en plus dans le viseur cette année à Roland | AFP - DPI / NURPHOTO

Nadal 7e mondial, son pire classement depuis 10 ans

Publié le , modifié le

En s'inclinant en finale du Masters 1000 de Madrid face à Andy Murray, Rafael Nadal a fait une très mauvaise affaire. Il a non seulement perdu un match contre un potentiel rival dans quinze jours à Roland-Garros, mais il a en plus laissé échappé un titre qu'il détenait depuis deux ans. Conséquence: il dégringole au classement ATP, puisqu'il recule de trois places pour occuper désormais le 7e rang mondial. Il n'avait pas été aussi mal classé depuis mai 2005.

Sa coupure de sept mois ne l'avait pas fait tomber aussi bas. Et avec un seul titre en poche depuis le début de la saison (Buenos Aires), et déjà trois tournois conquis l'an dernier qui lui ont échappé (Doha, Rio, Madrid), Rafael Nadal n'affiche pas son rendement habituel. Et la conséquence, c'est une chute au classement mondial. Cela faisait dix ans qu'il n'était pas sorti du Top 5 mondial. Début mai 2005, à quelques jours de son premier sacre à Roland-Garros et quinze jours après avoir fait son entrée dans le Top 10 pour la première fois de sa carrière, il était en pleine "bourre". Victoire à Costa do Sauipe, Acapulco, défaite en finale à Miami (contre Federer), défaite en quarts à Valence (contre Andreev), victoire à Monte Carlo et Barcelone coup sur coup, l'horizon était bien clair pour lui. D'autant qu'il allait remporter pour la première fois de sa carrière le Masters Series de Rome la semaine suivante.

Dix ans après, le panorama n'est pas le même. Battu en finale à Rio (par Fognini), vainqueur en finale à Buenos Aires de Monaco, écarté encore par Fognini à Barcelone mais dès les 8e de finale, et désormais vaincu en finale de Madrid par Andy Murray, le Majorquin n'est plus impérial, même sur terre-battue. La semaine romaine, qui débute aujourd'hui, pourrait donc être particulièrement importante pour lui, en vue d'un 10e titre à Roland-Garros. D'autant que pour le moment, le risque est grand de le voir croiser le chemin d'un Novak Djokovic avant les demi-finales à Paris. Et s'il sort du Top 8 avant le tirage au sort des Internationaux de France, son chemin sera encore plus compliqué vers le dernier dimanche de la quinzaine.

Le classement ATP

1. Novak Djokovic (SRB) 13.845 pts
    2. Roger Federer (SUI) 8.645
    3. Andy Murray (GBR) 7.130
    4. Milos Raonic (CAN) 5.160 (+2)
    5. Tomas Berdych (CZE) 5.140 (+2)
    6. Kei Nishikori (JPN) 5.040 (-1)
    7. Rafael Nadal (ESP) 4.990 (-3)
    8. David Ferrer (ESP) 4.310
    9. Stan Wawrinka (SUI) 3.575
    10. Marin Cilic (CRO) 3.360
    11. Grigor Dimitrov (BUL) 3.075
    12. Gilles Simon (FRA) 2.255 (+1)
   13. Feliciano Lopez (ESP) 2.245 (-1)
  14. Jo-Wilfried Tsonga (FRA) 2.090
  15. Gaël Monfils (FRA) 2.065
  16. Kevin Anderson (RSA) 1.925 (+1)
    17. John Isner (USA) 1.855 (+1)
    18. Tommy Robredo (ESP) 1.755 (+1)
    19. Roberto Bautista (ESP) 1.715 (-3)
    20. David Goffin (BEL) 1.705 (+1)
    21. Richard Gasquet (FRA) 1.580 (+2)
     ...
    29. Adrian Mannarino (FRA) 1.248
    38. Jérémy Chardy (FRA) 1.120 (-6)
    41. Julien Benneteau (FRA) 1.075
    72. Benoît Paire (FRA) 682
    93. Lucas Pouille (FRA) 563 (-1)