Andy Murray Open d'Australie
Le joueur écossais Andy Murray | AFP - SAEED KHAN

Murray N°2 à l'ATP, Pouille monte en flèche

Publié le , modifié le

L'intérim n'aura duré qu'une semaine: le Britannique Andy Murray, vainqueur dimanche à Rome, a logiquement récupéré sa place de N.2 mondial dans le nouveau classement ATP publié lundi, derrière le Serbe Novak Djokovic, toujours largement en tête malgré sa défaite en finale au Foro Italico, et devant le Suisse Roger Federer. Le Français Lucas Pouille fait un bond de 21 places.

Le changement le plus notable au sommet de la hiérarchie est la chute de l'Espagnol David Ferrer, qui sort du Top 10 pour la première fois depuis le 4 octobre 2010, passant du 9e au 12 rang. Est-ce l'amorce du déclin pour le Valencian de 34 ans, éliminé sèchement par le Français Lucas Pouille en huitièmes de finale à Rome, où il était demi-finaliste l'année précédente ? Pouille, de son côté, demi-finaliste du tournoi italien après avoir été finaliste fin avril à Bucarest, effectue l'ascension la plus fulgurante de ce classement, en bondissant du 52e au 31e rang mondial. Inespéré quand on sait qu"il n'a dû d'être repêché dans le tableau final à Rome que grâce au forfait de son compatriote Jo-Wilfried Tsonga.

Tsonga ne bouge pas, il demeure 7e et premier Français. Et paradoxalement, même s'il ne sont pas dans les plus hauts au classement, ce sont les Français qui sont les plus nombreux dans le Top 21, avec Richard Gasquet 10e Gaël Monfils 14e, Gilles Simon 18e et Benoît Paire qui pointe au 21e rang.

Christian Grégoire