Andy Murray visage balle gros plan Shanghaï 2010
Andy Murray | AFP - Frederic J. BROWN

Murray détruit Tsonga

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga a été éliminé en quarts de finale du Masters 1000 de Shanghai par l'Ecossais Andy Murray. Le numéro un français s'est lourdement incliné 6-2, 6-2. Le Manceau n'a jamais existé face au Britannique qui revient progressivement à son meilleur niveau à l'automne d'une saison décevante. Novak Djokovic (N.2) a maté Guillermo-Garcia Lopez 6-2, 6-3 tandis que Roger Federer (N.3) a taillé le Suédois Robin Soderling : 6-1, 6-1.

Jo-Wilfried Tsonga est encore un peu court en ce moment pour inquiéter un joueur de la trempe de l'Ecossais Andy Murray, qui a survolé leur quart de finale 6-2, 6-2. Le numéro un français, qui en était seulement à son deuxième tournoi après une longue période d'indisponibilité, a logiquement échoué dans sa tentative d'atteindre sa première demi-finale de la saison dans un Masters 1000. Une victoire sur le N.4 mondial aurait constitué un véritable exploit en l'état actuel des possibilités du Manceau. Avec seulement 48% de premières balles et deux aces, c'est vite devenu mission impossible face à peut-être le meilleur relanceur du circuit. Breaké à quatre reprises, en quatre balles de break, Tsonga a cédé en moins d'une heure face à Murray qui a désormais un beau coup à jouer dans une partie de tableau ravagée par les sorties de Nadal et Davydenko. "Il a dû se battre sur son service et n'a pas servi aussi fort que d'habitude", a dit l'Ecossais a propos de Tsonga qui, de fait, n'a servi que 48% de premières balles et a commis cinq double fautes. "Moi, j'ai très bien servi et je ne lui ai laissé aucune chance sur mon service. J'ai frappé la balle très proprement du fond du court." "Je reviens de trois mois de blessure alors arriver jusqu'en quarts de  finale est quelque part un bon retour", a commenté Tsonga pour qui une victoire  aurait constitué un véritable exploit en l'état actuel de ses possibilités. En demi-finale, Andy Murray sera opposé au vainqueur de la rencontre entre l'Autrichien Jürgen Melzer, N.13 et tombeur du numéro un mondial Rafael Nadal au tour précédent, et l'Argentin Juan Monaco.

Le Masters compromis pour Tsonga

Tsonga, qui reste scotché à la douzième place au classement de l'année, va,  lui, enchaîner avec un programme copieux qui l'amène de Moscou à Paris-Bercy en  passant par Montpellier et Valence dans les semaines qui viennent. Jugeant très minces ses chances de se qualifier pour le Masters, il espère  d'abord retrouver son meilleur niveau en vue du grand rendez-vous de la fin  d'année, la finale de Coupe Davis début décembre contre la Serbie à Belgrade. "C'est l'objectif prioritaire", a souligné le Français qui entend bien  combler d'ici-là l'écart qui le sépare du N.1 serbe Novak Djokovic. Vainqueur à  Pékin dimanche, celui-ci continue à marcher sur l'eau et a facilement atteint le  dernier carré à Shanghai en battant 6-2, 6-3 Guillermo Garcia-Lopez.

En clôture des quarts de finale, Roger Federer a étrillé le Suédois Robin Soderling : 6-1, 6-1 en 53 minutes. Dans une méforme impressionnante, le double finaliste de Roland-Garros a été incapable de mettre en place son jeu : aussi bien durant les échanges, avec 21 fautes directes, qu'au service, avec 38% de points gagnés derrière sa première et sa deuxième balle. Face à lui, le Suisse a été resplendissant : convertissant 5 de ses 6 opportunités de break et 100% de réussite au filet : 7/7. "Tout est allé si vite, a partagé Federer. Au début ça a été un peu compliqué  mais j'ai réussi à dérouler et c'est devenu difficile pour lui. Je sais qu'il  n'a pas joué à son meilleur niveau mais moi j'ai fait un grand match." En demi-finale, il retrouvera le Serbe Novak Djokovic, pour un remake de la dernière demi-finale de l'US Open.Une victoire permettrait à Federer d'envisager une 18e victoire en Masters 1000.

Quarts de finale

Andy Murray (GBR/N.4) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.12) 6-2, 6-2
Novak Djokovic (SRB/N.2) bat Guillermo Garcia-Lopez (ESP) 6-2, 6-3
Juan Monaco (ARG) bat Jurgen Melzer (AUT/N.13) 6-7 (6/8), 7-5, 6-2
Roger Federer (SUI/N.3) bat Robin Soderling (SWE/N.5) 6-1, 6-1