Le Français Adrian Mannarino
Le Français Adrian Mannarino | AFP - STR

Monfils trébuche en quarts à Zhuhai, pas Mannarino

Publié le , modifié le

Il aurait pu y avoir une demi-finale 100% française, lors du tournoi de Zhuhan. Mais au lendemain de son entrée en lice difficile contre le britannique Norrie, Gaël Monfils (N.3) a trébuché sur l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas (N.8), vainqueur 7-5, 6-4. A l'opposé, Adrian Mannarino, qui avait profité de l'abandon de Tsitsipas au 2e tour, a disposé aisément du Bosnien Dzumhur 6-1, 6-4. C'est donc lui qui fera face à l'Ibère, 46e mondial, pour accéder à sa deuxième finale de l'année 2019.

Un tableau à sa portée surtout depuis la sortie de Stefanos Tsitsipas, une course pour une place au Masters, tout cela a été balayé. En 1h40, Gaël Monfils a été éliminé en quarts de finale du tournoi de Zhuhan par Albert Ramos-Vinolas 7-5, 6-4. Alors qu'il n'avait perdu qu'une seule fois contre ce joueur lors de leurs cinq derniers duels, le Français, déjà pas vraiment à son affaire la veille contre le Britannique Norrie (68e mondial) qui l'avait poussé aux trois sets et aux 2h07 de jeu, a baissé pavillon. S'il dit ne pas être intéressé par la course au Masters de Londres, il a néanmoins fait une bonne affaire puisqu'il passera lundi à la 10e place de la Race. Le 12e mondial aurait surtout pu envisager d'accrocher un deuxième titre cette saison, ce qu'il n'a jamais fait dans sa carrière. Pour l'instant, son compteur reste bloqué à une finale et une victoire, à Rotterdam.

Adrian Mannarino peut, lui, espérer accrocher un deuxième titre cette saison, après celui conquis à s'Hertogenbosch, sur gazon, le premier de sa carrière. 61e mondial, le Francilien n'a fait qu'une bouchée du Bosnien Damir Dzumhur 6-1, 6-4 en 1h17. A son tour, il se mesurera à Ramos-Vinolas pour une place en finale. L'espoir est bien réel, puisque Mannarino a battu l'Ibère à chaque fois qu'ils se sont affrontés sur dur (à chaque fois en 3 manches), alors qu'il a perdu leurs trois confrontations sur terre battue.