Gaël Monfils
Gaël Monfils | MARWAN NAAMANI / AFP

Monfils s'offre Gasquet à Doha

Publié le , modifié le

Tenant du titre à Doha, Richard Gasquet n'a pu surmonter l'obstacle Gaël Monfils en 8e de finale (6-2, 7-5). Diminué par des douleurs au dos depuis plusieurs jours, le Biterrois a été très gêné au service et n'a pu répondre à l'agressivité du Parisien. En quart de finale, la Monf' rencontrera Daniel Brands, vainqueur surprise de David Ferrer un peu plus tôt.

Journée carnage à Doha. Après la défaite du N.4 mondial Andy Murray, le N.3 mondial David Ferrer et le tenant du titre Richard Gasquet ont à leur tour rendu les armes sur le goudron qatari. Diminué par de fortes douleurs au dos l'empêchant notamment de servir normalement, le Français n'a rien pu face à son compatriote Gaël Monfils. Revenu au 31e rang mondial au terme d'une saison 2013 accomplie, le joueur de 27 ans s'est montré très agressif d'entrée de jeu. Résultat, un break sur le premier jeu de service du Biterrois et un set inaugural conclu en 23 petites minutes. S'il a mieux tenu la comparaison dans la 2e manche, profitant aussi d'une concentration moindre de son adversaire, Gasquet a perdu sa mise en jeu à 6-5, laissant le Parisien repartir la victoire en poche. Très entreprenant, ce dernier n'a cessé d'agresser le 9e joueur mondial (29 coups gagnants à 7), tirant partie de la faible efficacité de la première balle de service de son compatriote (55% de points gagnés sur 1ère balle).

Une revanche pour une demie 

Qualifié pour les quarts de finale, Gaël Monfils y affrontera l'Allemand Daniel Brands. Bourreau de David Ferrer, celui qui avait pris un set à Rafael Nadal lors du dernier Roland-Garros représentera un grand danger. Pour s'ouvrir les portes du dernier carré, le Français devra faire moins de fautes (30 directes contre Gasquet). Dans une moitié de tableau où toutes les têtes de série sont tombées, l'occasion est belle pour le finaliste malheureux des tournois de Nice et Winston-Salem la saison dernière de rallier la finale. Mais également de prendre sa revanche sur le 54e joueur mondial de 26 ans qui l'avait battu l'an passé en quart de finale à... Doha.

Simple messieurs (2e tour):
    Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Tobias Kamke (GER) 6-3, 6-7 (3/7), 6-3
    Ernests Gulbis (LAT/N.7) bat Lukasz Kubot (POL) 6-2, 4-6, 6-3
    Dustin Brown (GER) bat Ivo Karlovic (CRO) 3-6, 7-6 (15/13), 6-4
    Peter Gojowczyk (GER) bat Philipp Kohlschreiber (GER/N.6) 7-6 (7/4), 7-6  (9/7)
    Victor Hanescu (ROM) bat Fernando Verdasco (ESP/N.8) 4-6, 7-6 (7/0), 6-2
    Florian Mayer (GER) bat Andy Murray (GBR/N.3) 3-6, 6-4, 6-2
    Gaël Monfils (FRA) bat Richard Gasquet (FRA/N.5) 6-2, 7-5
    Daniel Brands (GER) bat David Ferrer (ESP/N.2) 6-4, 7-5

Jerome Carrere