Gaël Monfils - Whashington 2011
Gaël Monfils (N.1) manquait de jus pour s'imposer contre Radek Stepanek | MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Monfils paye ses efforts

Publié le , modifié le

Épuisé après une semaine marathon, le Parisien Gaël Monfils (N.1) s'est incliné dimanche en finale de Washington face au Tchèque Radek Stepanek : 6-4, 6-4. A 24 ans, le Français a manqué sa onzième finale en quatorze tentatives sur le circuit ATP. Stepanek, à 32 ans, devient le joueur le plus âgé à remporter un tournoi depuis Jimmy Connors en 1988 (35 ans).

Tête de série numéro 1, Gaël Monfils était logiquement attendu comme l favori de sa rencontre face à Radek Stepanek. Mais les premiers échanges de la partie ont rapidement donné la tendance d'un match qui ne s'inversera pas. En manque de jus, après son match héroïque face à John Isner en demi-finale de Washington, Monfils a laissé tout le soin au vétéran Tchèque de 32 ans de dicter son jeu. Le Français, juché sur sa ligne de fond de court a bien essayé de faire le show, mais en concédant deux breaks en début de set à chaque fois, le mal était fait. Un indice ne trompa pas en début de partie, lorsque Monfils s'inquiéta auprès de l'arbitre de chaise d'une éventuelle averse (qui interrompu le match 45 min). Certainement aurait-il préféré que cette finale se dispute lundi, afin de récupérer un peu plus.

S'il n'a pas affiché trop de regrets à l'issue de la rencontre, se contentant de remercier les organisateurs du tournoi, "Vous m'avez donné une invitation et me voilà en finale, c'est super  sympa", l'actuel numéro 7 mondial pourra en nourrir avec un peu plus de recul. Car avec ses 38% de premières balles, Stepanek n'avait rien d'une forteresse imprenable. L'occasion était belle d'accrocher un quatrième titre à son palmarès pour sa première finale depuis le Masters 1000 de Bercy en novembre 2010. Mais, le Tchèque, à l'expérience et grâce à son jeu tellement atypique a su déstabiliser son adversaire. A32 ans, il remporte le cinquième titre de sa carrière.

Simple messieurs (finale) :
Radek Stepanek (CZE) bat Gael Monfils  (FRA/N.1) 6-4, 6-4

Les réactions :
Gaël Monfils : "J'ai confiance en moi. Je crois plus fortement en moi. Mais pour atteindre le sommet je dois encore être plus positif, accepter de  souffrir plus. Quand je fais deux heures d'entraînement, je dois en rajouter 30  minutes de plus. J'ai besoin de ressentir les choses pour avancer. Je pense que je respecte  trop mon adversaire. Peut-être que je devrais être plus égoïste. Si je le suis,  je crois que j'atteindrai les finales. J'ai encore besoin de travailler, d'être plus agressif, plus attentif aux  petits détails, d'augmenter mon pourcentage de services gagnants"