Gaël Monfils
Gaël Monfils | AFP - DOMINIQUE FAGET

Monfils jette l'éponge en finale

Publié le , modifié le

Blessé à la cheville lors d'un échange en fin de première manche, Gaël Monfils a abandonné dans la finale du tournoi ATP de Stuttgart. Alors qu'il était mené 6-2, 1-2 face à l'Espagnol Albert Montanes (N.5), le Parisien, tête de série N.3, a dû écourter la rencontre. Il devra donc attendre encore pour décrocher un premier titre cette saison. Montanes remporte quant à lui son deuxième titre en 2010 après Estoril et sa victoire sur Roger Federer.

Alors qu'il disputait sa première finale de la saison, Monfils qui était à la  recherche d'un troisième titre, a terminé ce tournoi de la plus mauvaise des manières, sur blessure.  Suite à un quart de finale de Coupe Davis où il avait donné le premier point à la France contre l'Espagne, en battant David Ferrer en cinq sets, Monfils a sûrement laissé quelques forces sur les courts en enchaînant les victoires à Stuttgart, jouant en moyenne deux heures par match.

Mais malgré ce coup du sort, Montanes semblait un ton au-dessus dès l'entame de la rencontre. Le Catalan a d'abord profité d'un faible rendement du Français sur son engagement, un point faible qui avait déjà failli coûter cher à Monfils au tour précédent. S'imposant nettement lors de la première manche grâce notamment à un break réalisé à 3-1, Montanes a continué de prendre les choses en main lors du deuxième set. Après avoir pris une nouvelle fois le serve de son adversaire, l'Espagnol a alors vu le Parisien se blesser à la cheville lors d'un échange. Le 30e joueur mondial mondial remportait ainsi son deuxième tournoi de l'année, et son deuxième duel face à Monfils après celui de 2005 à Bucarest. Il est le cinquième Espagnol à remporter le  tournoi allemand, succédant au Français Jérémy Chardy, vainqueur l'an passé.

Romain Bonte