Gaël Monfils
Le Français Gaël Monfils | AFP - KARIM SAHIB

Monfils, inconstant mais coupeur de tête à Doha

Publié le , modifié le

Souvent inconstant, Gaël Monfils ne déroge pas à ses habitudes lors de son retour à la compétition. Au 2e tour du tournoi de Doha, il a disputé trois manches pour vaincre Philipp Kohlschreiber (N.3) 6-4, 2-6, 6-4. Richard Gasquet (N.2) a énormément souffert face au Slovène Zemlja (55e), s'imposant 6-7 (7/9), 6-4, 7-6 (7/3), pour sa 300e victoire sur le circuit. Les deux Français sont en quarts.

Les organisateurs du tournoi de Doha font grise mine. En une journée, ils ont vu plusieurs têtes de série tomber. Troicki (N.6), Youzhny (N.4), mais aussi Kohlschreiber (N.3) ont rejoint Chardy (N.5) dans le camp des éliminés, et il ne reste plus que David Ferrer (N.1) pour donner un peu de lustre au tableau.

Quelques jours après avoir annoncé qu'il désirait atteindre les quarts de finale dans les tournois du Grand Chelem, Richard Gasquet a été rappelé à l'ordre. Pour vaincre, il faut imposer son jeu, imposer ses intentions, et pas seulement attendre la faute adverse. Contre Grega Zemlja, le Biterrois a encore été trop passif. Mais il est passé. Pourtant, le Slovène n'est pas un monstre du circuit. Voici un an, il était au-delà de la 120e place mondiale. Et s'il pointe désormais au 55e rang de l'ATP, c'est qu'il a écumé les tournois challengers, et réalisé quelques belles performances, notamment à Vienne en octobre dernier où il a battu Tipsarevic. Avec un bon service (17 aces) qui lui a permis d'être souvent tranquille sur son engagement, le Slovène a surtout pris le 1er set, qui a fait toute la différence. Malgré deux balles de break obtenues, le Français n'a pas fait la différence. Et après avoir recollé de (3-0) à (3-3) dans le jeu décisif, il a manqué deux balles de set pour l'offrir à son adversaire sur une faute de revers (9/7).

Et s'il a arraché la 2e manche avec difficultés (6-4), il a dû courir après un break de retard, concédé d'entrée. A 5-3 service pour Zemlja, le 10e mondial s'est montré agressif, et a pris le jeu blanc pour revenir à (5-4), puis (5-5). Il passait à deux points de la défaite, mais s'offrait un tie-break. Et au jeu décisif, le Slovène envoyait un smash derrière la ligne, sur son service, pour être mené (3-2). C'était le tournant final de ce match. Le Français s'imposait 7/3 et allait en quarts de finale, après 2h44 de jeu. Une victoire qui compte, puisque c'est sa 300e sur le circuit, et qu'il était tout de même mené 5-2 dans ce dernier set. Mais pour envisager un quart de finale en Grand Chelem, Richard Gasquet doit enfin mettre de côté sa passivité, cesser d'être loin de sa ligne de fond de court, ce qu'il est capable de faire avec brio par moments. Le fera-t-il au prochain tour contre le Slovaque Lacko ?

Huitième victoire de Monfils sur Kohlschreiber​

Absent des terrains depuis deux mois, sans coach, Gaël Monfils reprend la mesure du circuit ATP. Pour son retour à la compétition, son 1er tour contre Mousa Shanan Zayed n'avait pas valeur de test. Le 2e, face à Philipp Kohlschreiber l'était un peu plus. L'Allemand avait en effet le statut de tête de série N.3 dans l'épreuve, ce qui prouve que les meilleurs ne sont pas présents au Qatar cette semaine. Mais passons... C'est un vrai membre du Top 40 depuis longtemps, et si le Français n'avait perdu qu'une fois en huit confrontations jusque-là, rien n'était gagné pour lui.

Dix aces, aucune double-faute, l'ancien 7e mondial a fait un match sérieux de 2h03. Mais il a connu un énorme passage au vide au 2e set, après avoir empoché le 1er (6-4). Mené (2-1), il voyait Kohlschreiber s'envoler pour le conduire au 3e set (6-2). Et là, le jeu était vraiment serré. les deux hommes ne se lâchaient pas jusqu'à 5-4, moment que choisissait Monfils pour convertir sa 2e balle de match, sur une demi-volée dans le filet de l'Allemand, alors que son passing-shot sur la première avait flirté avec la ligne. "Je ne savais pas trop ce que je pouvais attendre de moi-même, mais j'ai  fait du bon tennis", a commenté Monfils. "Physiquement, je suis à 100%. Mon genou a bien tenu, je me déplace vite et  bien. Je suis très content et ce soir, je suis ravi par mon jeu". En quarts de finale, Gaël Monfils sera opposé à un autre Allemand, Daniel Brands, 153e mondial mais tombeur de Jérémy Chardy (N.5) au 1er tour.

Davydenko aussi en quarts

La grosse surprise de la journée est venue de l'élimination de Victor Troicki (N.6) par le Slovaque Lukas Lacko (51e mondial) 6-3, 7-5, alors que le duel 100% inconstance russe a tourné à l'avantage de Nikolay Davydeno, désormais 44e au classement ATP, aux dépens de Mikhail Youzhny (N.4) 7-5, 6-3.

Résultats du 2e tour

Paolo Lorenzi (ITA) bat Lukas Rosol (CZE) 6-0, 6-4
Nikolay Davydenko (RUS) bat Mikhail Youzhny (RUS/N.4) 7-5, 6-3
Simone Bolelli (ITA) bat Lukasz Kubot (POL) 2-6, 6-4, 6-4
Daniel Brands (GER) bat Mohamed Safwat (EGY) 4-6, 6-3, 6-2
Lukas Lacko (SVK) bat Viktor Troicki (SRB/N.6) 6-3, 7-5
Gaël Monfils (FRA) bat Philipp Kohlschreiber (ALL/N.3) 6-4, 2-6, 6-4
Richard Gasquet (FRA/N.2) bat Grega Zemlja (SLO) 6-7 (7/9), 6-4, 7-6 (7/3)
David Ferrer (ESP/N.1) bat Tobias Kamke (GER) 6-3, 6-2