Gaël Monfils
le Français Gaël Monfils | AFP - JONATHAN NACKSTRAND

Monfils décroche le tournoi de Stockholm

Publié le , modifié le

Pour la première fois de la saison, Gaël Monfils a raflé un trophée de vainqueur en s'imposant lors de la finale du tournoi de Stockholm. La tête de série N.1 a dominé le Finlandais Jarkko Nieminen, 75e mondial, 7-5, 3-6, 6-2. Pour son tournoi de rentrée après une blessure au genou qui l'avait contraint aux forfaits à Pékin et Shanghaï, le Parisien remplit son contrat. Ce n'était que la deuxième fois en 2011 qu'il était présent en finale d'un tournoi.

La deuxième était la bonne. Deuxième finale de la saison après celle à Washington, et première victoire en tournoi pour Gaël Monfils. Et pour le deuxième duel avec Jarkko Nieminen de la saison et de leur carrière, il a remporté un deuxième succès. Avec toujours autant de difficultés. A Bangkok, au mois de septembre, lors de sa dernière sortie avant blessure, il lui avait fallu deux jeux décisifs pour se qualifier pour les demi-finales aux dépens de ce joueur. Car même s'il est tombé au 73e rang mondial, le Finlandais reste un joueur capable de poser des problèmes avec son jeu offensif et son bras gauche. A condition d'être en confiance. Après avoir éliminé Wawrinka (N.3) et Blake notamment, il l'était. Du coup, ses attaques se faisaient un peu plus tranchantes par rapport à l'accoutumée, ce qui a souvent gêné le Parisien en recherche de sensation et de rythme en Suède.

Heureusement, le service est déjà bien en place et les 13 aces, dont deux dans l'avant-dernier jeu de service, ont pesé lourd dans la balance, même s'il a concédé 7 balles de break, en perdant quatre. Gaël Monfils était le seul membre du Top 15 à ne pas avoir remporté de tournoi cette année. Il succède au palmarès au Suisse Roger Federer, et s'impose un an jour pour jour après son dernier titre, conquis à Montpellier. C'est donc le quatrième titre de sa carrière pour le 10e mondial, après ceux acquis à Sopot (Pologne, terre battue) en 2005, Metz (dur indoor) en 2009 et donc Montpellier (dur indoor). C'est aussi le quatrième titre conquis cette année par un Français sur le circuit ATP. Monfils imite Jo-Wilfried Tsonga, victorieux à Metz, et Gilles Simon, vainqueur à Hambourg et Sydney. Le Parisien reste en course pour le Masters de Londres fin novembre.

Résultat de la finale

Gaël Monfils (FRA/N.1) bat Jarkko Nieminen (FIN) 7-5, 3-6, 6-2