Michael Llodra
Michael Llodra | JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP

Michael Llodra nouveau retraité en simple

Publié le , modifié le

Michaël Llodra a disputé le dernier match en simple de sa carrière de tennisman professionnel, lors de sa défaite (6-2, 6-2) au 1er tour d'un tournoi challenger à Mouilleron-le-Captif, en Vendée, face à l'Allemand Tobias Kamke (N.2). "C'était le dernier match de ma carrière en simple sur le circuit. Je suis effectivement ému, mais aussi soulagé", a déclaré le joueur en conférence de presse après le match, précisant qu'il disputera "encore quelques tournois en double". Désormais 260e mondial en simple, âgé de 34 ans, il a culminé au 21e rang à l'ATP.

C'était l'un des rares attaquants encore en exercice sur le circuit. Pratiquant le service-volée à outrance, Michaël Llodra représentait une espèce rare. A 34 ans, il a mis un terme à sa carrière professionnelle en simple, à Mouilleron-le-Captif, là où l'équipe de France, celle qu'il a tant défendue depuis 2004, a débuté son aventure cette année en Coupe Davis. Mais la finale contre la Suisse, il ne la verra qu'en spectateur.

"Aujourd'hui, j'ai envie d'autre chose, notamment de voir grandir mes  enfants. A un moment donné, il faut savoir dire stop. J'ai eu la chance de voir  mes rêves de gamin se réaliser. J'ai vécu quinze merveilleuses années sur le  circuit, j'ai gagné des tournois, connu des sélections en équipe de France,  remporté une médaille olympique. Je pense avoir donné le meilleur de moi, je  n'ai pas de regrets", a-t-il déclaré. Lors des derniers Internationaux de France, cette année, il avait reçu un bel hommage qui l'avait beaucoup ému.

Trois titres en Grand Chelem et une médaille d'argent olympique

S'il a pu atteindre le Top 30 mondial en simple, il a connu ses plus grands moments en double, où sa patte gauche, son jeu offensif, son service et ses volées faisaient merveille. Il a fait équipe avec Fabrice Santoro, Arnaud Clément ou encore le Serbe Nenad Zimonjic. Au total, il a remporté 26 titres, dont trois en Grand Chelem: l'Open d'Australie  en 2003 et 2004 avec Fabrice Santoro, Wimbledon en 2007 avec Arnaud Clément. Il  avait atteint la place de N.3 mondial en novembre 2011. Il est aussi vice-champion olympique en double (avec Tsonga) aux Jeux de  Londres en 2012.

Pilier de l'équipe de France de Coupe Davis durant onze saisons, entre 2004  et 2014, son dernier match dans cette compétition restera le double victorieux  en quart de finale cette année, contre le double allemand qui comptait dans ses  rangs... Kamke, son bourreau du jour. Llodra n'a admis qu'un seul regret, sa non-sélection pour la finale de la  Coupe Davis que la France disputera contre la Suisse, du 21 au 23 novembre à  Lille. "J'ai tout fait depuis trois mois pour y parvenir. Aujourd'hui, je n'ai pas  convaincu le sélectionneur. Je n'ai pas gagné ma place, c'est un échec pour  moi", a-t-il confié. "J'ai été tellement bien dans cette équipe que je veux retenir que les  bonnes choses, même si la pilule n'est pas encore passée. J'irai soutenir  l'équipe à Lille"

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze