Federer
Federer et Nishikori auront une belle carte à jouer demain. | AFP

Masters Londres - Phase finale : l'inexplicable règlement expliqué

Publié le , modifié le

Si Federer bat Anderson et que Nishikori domine Thiem, qui est qualifié ? Nombre de sets, confrontations directes ou pourcentage de jeux gagnés. La complexité du règlement pour s’extirper des groupes du Masters de Londres est particulièrement élevée. Petit tour des futurs qualifiés en fonction des résultats.

Au Masters de fin de saison, à Londres pour la période 2009-2020, les huit meilleurs joueurs de la planète sont répartis en deux poules. Cette année le "groupe Kuerten" accueille Djokovic, Isner, Cilic et Zverev tandis que Federer, Anderson, Nishikori et Thiem évoluent dans le "groupe Hewitt". Chaque joueur rencontre ses adversaires de poule une seule et unique fois. Les deux premiers sont qualifiés pour la phase finale. Jusqu’ici tout va bien.

Problème, le groupe rendant hommage à l’ancien numéro un mondial australien risque de s’achever dans un équilibre quasi parfait. Hormis pour Dominic Thiem, défait en deux manches par deux fois. Le règlement est relativement clair quand une situation d’ex aequo entre deux joueurs intervient. Au classement, les critères sont les suivants, dans l’ordre d’importance : matches gagnés, matches joués (certains joueurs arrivent en cours de compétition, en cas de forfait), puis la confrontation directe entre les deux concurrents.

Kevin Anderson est en pole position

Masters Londres - Phase finale : l'inexplicable règlement expliqué
© france tv sport

Mais là, l’égalité pourrait concerner trois joueurs ! Il suffit que Federer domine Anderson et que Nishikori domine un Thiem quasiment éliminé. Trois joueurs seraient alors à égalité (2 victoires chacun). Dans ce cadre, le règlement implique d'autres critères de sélection, dans cet ordre : nombre de matches joués (un joueur comptant 3 matches passera devant un autre qui n'en compte que 2, même si les deux joueurs totalisent autant de victoires) puis la confrontation directe entre les deux joueurs restants.

Si les trois joueurs ont joué le même nombre de parties, c'est alors la différence de sets et ensuite  la différence de jeux remportés qui les départagent. Si deux de ces trois joueurs obtiennent la même réussite en terme de sets empochés et de jeux glanés, c'est alors leur confrontation directe qui tranche. 

Scenarii envisageables 

• Si Federer bat Anderson et que Thiem bat Nishikori : Federer est qualifié avec Anderson.

• Si Federer bat Anderson en deux sets et que Nishikori bat Thiem : Federer est qualifié avec Anderson si Nishikori l'emporte en 3 sets. Sinon, les deux joueurs au meilleur pourcentage de jeux gagnés sont qualifiés.

• Si Anderson bat Federer et que Nishikori bat Thiem : Anderson est qualifié avec Nishikori

• Si Anderson bat Federer en 2 sets et que Thiem bat Nishikori en 2 sets : Anderson est qualifié avec le joueur au meilleur pourcentage de jeux gagnés.

• Si Anderson bat Federer en 2 sets et que Thiem bat Nishikori en 3 sets : Anderson est qualifié avec Nishikori

• Si Anderson bat Federer en 3 sets et que Thiem bat Nishikori en 2 sets : Anderson est qualifié avec Federer

• Si Anderson bat Federer en 3 sets et que Thiem bat Nishikori en 3 sets : Anderson est qualifié avec Nishikori

Les scenarii schématisés

Cas concrets dans le passé

Masters Londres - Phase finale : l'inexplicable règlement expliqué
© france tv sport

Djokovic passe à un set de la qualification

Masters Londres - Phase finale : l'inexplicable règlement expliqué
© france tv sport

Del Potro devance Murray d'un petit jeu gagné

Masters Londres - Phase finale : l'inexplicable règlement expliqué
© france tv sport
Benjamin Badache @Ben_Badache