Stefanos Tsitsipas
Stefanos Tsitsipas serre le poing | Alexey Filippov / Sputnik

Masters de Londres : Tsitsipas surpasse Thiem au bout du suspense

Publié le , modifié le

Pour sa première participation au Masters de Londres, Stefanos Tsitsipas a remporté à 21 ans le titre en disposant de l'Autrichien Dominic Thiem (6-7,6-2, 7-6) au terme d'une finale extrêmement serrée. Le Grec, tombeur de Roger Federer en demi-finale, succède à Alexander Zverev et prend date pour l'avenir.

Master et bientôt commandeur ? Stefanos Tsitsipas a marqué les esprits en s'imposant en finale du Masters de Londres. Extrêmement solide durant toute la semaine, et la finale, le Grec s'est affirmé comme la force émergente de cette fin d'année. Au point de figurer comme l'un des possibles futurs vainqueur de Grands Chelems à venir. Mais avant de se projeter, il convient surtout de saluer l'éclosion d'un talent exceptionnel. 

à voir aussi Masters de Londres : revivez la victoire de Stefanos Tsitsipas face à Dominic Thiem Masters de Londres : revivez la victoire de Stefanos Tsitsipas face à Dominic Thiem

Pour deux néophytes à ce niveau, on pouvait craindre que les bras ne se crispent. Il n'en est rien, faisant fi de l'enjeu et de la pression, les deux revers parmi les plus cristallins du circuit se libèrent complètement même si celui, plus recouvert, de Dominic Thiem peine un peu plus que celui de son adversaire. Tsitsipas, plutôt tranquille sur son service, met la pression sur l'Autrichien qui sauvera 3 balles de break avant de serrer la vis en fin de set. Plus constante, la tête de série numéro 5 met désormais la pression sur son suivant immédiat au classement ATP mais, sans ciller, Tsitsipas écarte une balle de set sur son service à 6-5 d'un smash rageur. 

Ce n'est que pure logique de voir le jeu décisif départager les deux finalistes. Durant ce tie-break, le niveau de jeu monte encore d'un cran, chaque joueur se rendant coup gagnant pour coup gagnant. Au final, cette manche allait basculer sur un détail, ce revers décentré de Tsitsipas qui lui échappe complètement. Vorace, Thiem se jette sur sa proie et conclut au point suivant d'un service gagnant (8 points à 6). 

Le Maître décolle

A 21 ans, Stefanos Tsitsipas aurait pu s'effondrer après la perte de ce set. Il n'en est rien. Le tombeur de Roger Federer en demi-finale relâche encore plus son bras et profite de la légère décompression de Thiem pour lui infliger un double break rédhibitoire (6-2). La confiance a clairement changé de camp, et elle est désormais grecque. Thiem, en proie au doute, décentre de plus en plus ses frappes tandis que Tsitsipas colle à la ligne et prive le double finaliste de Roland-Garros de temps pour s'organiser. C'est encore le cadet qui se détache le premier dans la manche décisive (break à 1-1) mais, rattrapé par son inexpérience ou sa nervosité, il remet Dominic Thiem dans le match en lui faisant grâce de quelques cadeaux très malvenus (3-3). 

Il n'en faut pas plus à l'homme qui a gagné le plus de tournois de cette saison (5) pour remettre son empreinte sur le match. "Dream Thiem" retrouve soudain tout son punch et, conformément à ses nouvelles dispositions, vient cueillir les points au filet. Tsitsipas s'accroche et parvient à amener son adversaire à un nouveau tie-break. Cette fois, il ne craque pas. Thiem oui. Deux énormes fautes directes ouvrent une première porte au Grec puis,  alors que l'Autrichien est revenu, Tsitsipas trouve l'énergie de se redétacher. Cette fois pour de bon. Lui qui n'avait gagné que deux titres (ndlr : en ATP 250) ne flanche pas. Un dernier service extérieur et le Grec peut hurler sa joie. Il vient d'atteindre l'Olympe.